Permis de tuer pour les chasseurs ?

Comment se fait-il dans notre pays, que pour le « plaisir » plus que discutable de 2 % de la population, on empêche les autres (soit 98 % de la population) de se rendre en forêt le dimanche, 6 mois sur 12, sans prendre le risque de recevoir une balle et d’être blessé ou tué (dernière victime en date, un malheureux garçon de 12 ans) ? Cette autorisation de chasser le dimanche et donc, cette appropriation du domaine public par quelques-uns armés d’un fusil, est tout simplement révoltante (source : Association pour la Protection des Animaux Sauvages ou Aspas).

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 145

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon cahier de botanique
Mon cahier de lithothérapie
Et si vous faisiez tout vous-même?