Profilage alimentaire

Quand on ne sait plus quoi manger pour aller mieux

Combien de fois je reçois des courriers de personnes complètement perdues au milieu de tous les conseils nutritionnels et autres régimes contradictoires censés les rendre sveltes et en pleine forme…
Peut-être faut-il se rendre à l’évidence : le régime miracle n’existe pas et c’est en considérant qu’on est tous différents que l’on peut, sans aucun doute, trouver le meilleur pour soi.

C'est une femme belge, Taty Lauwers, autrice de nombreux ouvrages de recettes et de conseils en nutrition, à laquelle on doit le concept de « profilage alimentaire ». Sa vie a basculé quand, à la suite d’un cancer, elle a complètement « repensé » son alimentation.

On est tous différents

La première fois que j’ai entendu parler du « profilage alimentaire » selon Taty Lauwers, c’est en allant jeûner avec Martine Willot (detoxalacarte.com), car elle-même utilise cette technique avec ses stagiaires. Il s’agit de cerner au mieux les besoins alimentaires de chacun, en répondant à de nombreuses questions qui concernent aussi bien les antécédents alimentaires de la personne que ses goûts, son âge, son caractère, ses symptômes…

Toutes les informations ainsi glanées, rassemblées dans un « audit nutritionnel », forment le « profil alimentaire » de la personne, précieux guide permettant de trouver le régime le plus adapté pour sa santé. Je pense que ce « sur mesure » alimentaire, tel que le préconise Taty Lauwers, est la clé d’une alimentation idéale parce que personnalisée. Elle-même, après son cancer, a eu une période drastique de « végétarisme crudivore » qui, en théorie, paraissait 100 % bénéfique. Pourtant, ce n’était pas pour elle. Et elle a commencé à vivre bien mieux le jour où elle a trouvé « la force morale » d’écouter ce que sa nature réclamait : « Dès  lors, je commençai à me  nourrir  d’aliments différents de la norme diététique actuelle ; ces aliments que je refusais auparavant, confondue par mon frais végétarisme post-cancer et imbibée des mantras de Crudiland. C’est la consommation de graisses originelles, à de plus hautes doses qu’en mode Kousmine (et saturées ! le hors piste en kousminien...), ainsi que la réduction des sucres et des farineux qui m’ont remise sur pied tout autant que le fait que j’ai enfin accepté de quitter mes croyances de crudivore. »

La nourriture vraie

S’il est un élément qui mérite d’être partagé par toutes et tous dans le choix de son alimentation, c’est bien la qualité des aliments. Taty Lauwers a gardé de la « méthode Kousmine » le choix de nourritures vraies au quotidien. Ce qu’elle nomme ainsi, ce sont les aliments tels que les consommaient « nos aïeux depuis des siècles ». Il convient donc d’exclure tout « plasti-aliment » : « depuis les graisses manipulées que sont les margarines et beurres allégés jusqu’aux additifs en passant par les enzymes manipulés génétiquement ». Ce qu’elle résume ainsi : « En quelques mots, choisissez des aliments frais, non chimiqués, non manipulés... et adaptés à votre propre nature, celle que vous ne trouverez qu’en vous écoutant en conscience. »

Notre petite voix intérieure

Et après, comment trouver ce qui nous convient ? Voici l’étape la plus difficile. Si vous faites appel à votre petite voix intérieure, ouvrez grands vos sens et ne vous laissez pas arrêter par votre « instinct gourmand », sinon, vous allez plonger dans la réserve de chocolat illico. Non, mieux vaut commencer par « cerner votre propre nature » et c’est ici que le profilage alimentaire peut vous être d’une très grande utilité. Taty Lauwers souligne qu’il n’existe pas de grande règle infaillible et qu’en assénant des vérités nutritionnelles, on trouve immédiatement des contre-exemples. Elle met ainsi en avant l’éloge du petit déjeuner, censé s’appuyer sur de grandes études, alors qu’il existe d’autres grandes études prétendant le contraire… Le rythme des repas, lui aussi, doit être adapté et si vous vous rendez compte qu’en mangeant dès le lever, vous avez des coups de mou dans la matinée et faim à nouveau très vite, essayez de vous en passer... Si, au contraire, vous êtes au top de votre forme après un bon repas du matin, ne changez rien !

 Un « audit nutritionnel »

Avant de prôner un régime alimentaire ou un autre, les thérapeutes utilisant la méthode de Taty Lauwers proposent un véritable audit nutritionnel, une sorte d’état des lieux de la personne, son état organique, ses habitudes, ses symptômes, son profil, etc. Pour cela, ils s’appuient sur plusieurs questionnaires très précis.

Et lire pour comprendre et cuisiner

Taty Lauwers a écrit de nombreux ouvrages de recettes pour mettre en pratique ses conseils, mais aussi des « topos », une collection de livres qui présentent sa
vision de la diététique et de la nutrition. N’hésitez pas à aller en feuilleter des extraits sur son site www.taty.be.
Vous pouvez les commander sur www.greenshop.be ou bien les demander à votre libraire (éditions Aladdin).

Quelques livres

*

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Quelle contraception choisir ?
Les compléments alimentaires qui guérissent
La médecine nous tue