Programme cosmétique des jambes légères

Quand la bonne hygiène de vie ne suffit pas, que les jambes semblent peser une tonne (chacune) jusqu'à en devenir douloureuses, peut-on compter sur les cosmétiques pour retrouver un peu de légèreté ?

Oui… un peu. Même s'ils ne viennent qu'en appoint, et que leur effet est parfois fugace.

UN PETIT POINT DE VOCABULAIRE
Le syndrome des jambes lourdes, quand il est récurrent et pas seulement l'effet occasionnel d'une grosse chaleur ou d'une station debout prolongée, est le premier stade d'une maladie veineuse.
On ne devrait donc jamais trouver le terme "jambes lourdes" dans les revendications d'un produit cosmétique, qui ne peut parler que de jambes légères et de fraîcheur, mais pas de soulagement…

LES BOOSTERS DE CIRCULATION
Qu'ils se présentent sous forme de crèmes, de gels, d'huiles, de sprays…, les produits pour les jambes ont généralement recours à des actifs éprouvés, dont les premiers sont destinés à stimuler la circulation sanguine.

Des extraits végétaux :
- Marron d'Inde (Aesculus hippocastanum)
- Petit houx (Ruscus aculeatus)
- Vigne rouge (Vitis vinifera)
- Ficaire (Ranunculus ficaria)
- Hamamélis (Hamamelis virginiana)
Des eaux :
- Mélisse (Melissa officinalis)
- Sauge (Salvia officinalis)
Des huiles essentielles :
- Cyprès (Cupressus sempervirens)
- Romarin (Rosmarinus officinalis)
- Clou de girofle (Eugenia caryophyllus)
- Cannelle (Cinnamomum zeylanicum)

LES RAFRAÎCHISSANTS INSTANTANÉS
Pour apporter une sensation de soulagement immédiate, les formules sont quasi immanquablement complétées d'agents "glaçons" :
- Menthol
- HE de menthe poivrée (Mentha piperita)
- Camphre (Camphor)
Le tout le plus souvent dans une belle dose d'alcool (Alcohol, Alcohol denat.) qui ajoute encore un peu de fraîcheur.

FEMMES ENCEINTES S'ABSTENIR
La plupart de ces formules cosmétiques basent leur efficacité sur un pourcentage important d'alcool ou sur des huiles essentielles déconseillées aux femmes enceintes…
Avant de choisir un produit, il est conseillé de consulter son gynécologue, qui peut aussi prescrire un traitement veinotonique plus adapté.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier pour brasser de la bière
Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Les Menus et les recettes qui guérissent