L'achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Ce qui pousse en été pour votre santé
Rubrique

Outre son action cicatrisante légendaire due à son astringence, elle possède de nombreuses propriétés. Elle est tonique, digestive, cholérique, décongestionnante, diurétique, antispasmodique et cicatrisante et a un effet relaxant en cas de stress.

« Qui chante pendant l’été, danse pendant l’hiver. » Allez-y, poussez la chansonnette, activez vos poumons et vos cordes vocales, emplissez votre tête de mélodies pendant que, munis de votre panier, vous cueillerez mille feuilles salvatrices... en prévision de l’hiver.

Cette herbacée, avec ses ombelles blanches ou rosées et ses feuilles finement découpées, est très commune au bord des chemins. Outre son action cicatrisante légendaire due à son astringence, elle possède de nombreuses propriétés. Elle est tonique, digestive, cholérique, décongestionnante, diurétique, antispasmodique et cicatrisante et a un effet relaxant en cas de stress. C’est une plante indispensable dans votre pharmacopée (un petit bémol pour les femmes enceintes, comme pour presque toutes les plantes).

Cueillez l’achillée en fleur en fin de matinée par une belle journée, dans un lieu dénué de pollution. Coupezla à la base. Étalez en fine couche ses feuilles, inflorescences et tiges tronçonnées sur un plateau en osier (par exemple) ajouré. Disposez dans un endroit sec et ventilé, de préférence par temps chaud. Conservez votre récolte dans des bocaux en verre teinté.

Pour lutter contre la perte d’appétit, la dyspepsie, les troubles digestifs, veineux, ou urinaires (oligurie, calculs), la goutte et les douleurs menstruelles ainsi qu’en cas de rhume.
> Infusion : dans un demi-litre d’eau bouillante, versez 25 g de sommités fleuries sèches. Couvrez, laissez infuser vingt minutes et filtrez. Buvez deux à trois tasses à café par jour en dehors des repas. Sucrez avec du miel. Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de mélisse à la tisane.

Pour régulariser les règles
Dans la dernière semaine du cycle, faites une cure d’infusion comme indiqué ci-dessus.

Pour stopper le sang
Appliquez directement le suc de la plante froissée sur la coupure. La cicatrisation sera activée.

Contre les plaies et les hémorroïdes
> Décoction : dans un litre d’eau froide, versez 60 g de sommités fleuries et portez à ébullition. Laissez bouillir légèrement pendant trois minutes, stoppez votre feu, couvrez et laissez reposer vingt minutes. Filtrez et lavez les plaies plusieurs fois par jour avec une compresse imbibée de décoction ou appliquez, toujours avec des compresses, sur les hémorroïdes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de sorcière pour être irrésistible
Cuisiner autrement en automne
Mon cahier de recettes kombucha et kéfir
Les compléments alimentaires à l'épreuve de la science