Peintures naturelles

Rubrique

Alors, normalement, le joli printemps a dû arriver, nous allons pouvoir redécorer notre intérieur… Pour cela, nul besoin de choses compliquées et de produits chimiques… Je vais vous apprendre à fabriquer vos peintures naturelles. écologiques et inoffensives pour votre santé !

On va ouvrir nos placards, fouiller dans les magasins de bricolage, relever nos manches et se mettre au boulot !
Mais… pourquoi ouvrir ses placards ? Eh bien, parce qu’il y a, dans nos placards, plein de choses auxquelles on ne pense pas et qui peuvent nous servir, comme par exemple des pommes de terre, de l’huile de lin, du vinaigre…

POURQUOI FAIRE SA PEINTURE SOI-MÊME ?
Pour éviter de s’empoisonner avec les émanations de produits chimiques contenues dans les peintures industrielles, pour faire des économies, pour avoir le plaisir de dire «c’est moi qui l’ai fait»

AVEC QUOI ?
Avec des matières premières naturelles, faciles à trouver et pas chères qui se trouvent souvent dans nos placards : argile, pomme de terre, fécule, œuf, huile de lin, blanc de Meudon…

OÙ TROUVER LES MATIÈRES PREMIÈRES ?
- Pommes de terre, lait, farine, huile végétale d’olive, vinaigre blanc, œuf, citron, fécule de pomme de terre  : au rayon alimentaire de votre magasin bio le plus proche.
- Blanc de Meudon, blanc d’Espagne, savon noir, huile végétale de lin : au rayon produits d’entretien de votre magasin bio préféré.
- Chaux aérienne, essence de térébenthine, pigments naturels : dans un magasin de bricolage près de chez vous.
- À vérifier quand même que les pigments qu’on vous propose sont totalement naturels !

LE PRINCIPE
Pour fabriquer sa peinture naturelle, il nous faut, comme dans toutes les peintures :
- un diluant : sert à délayer, à rendre plus liquide afin de faciliter la pose (eau, essence de térébenthine, huile…)
- un liant : sert à faire adhérer au support (chaux, huile, œuf, lait…)
- la charge : sert à opacifier ou à épaissir (craie, poudres, pigments…).

RECETTES
LA PEINTURE À LA PATATE
On ne sourit pas, s’il vous plaît, la patate a longtemps été utilisée dans les campagnes pour repeindre, de façon économique, les murs des fermes.
Pour les murs et boiseries.
Recette pour environ 3 litres de peinture / 30 m2 :
- 500 g de pommes de terre (ou 150 g de fécule de pomme de terre)
- 500 grammes (g) de blanc de Meudon (c’est de la craie parisienne !) ou blanc d’Espagne
- 1 litre de lait
- 500 ml d’eau
- environ 50 g de pigments colorés
- 1 c. à soupe de savon noir

> Faire cuire les pommes de terre dans une grande quantité d’eau.
> Préparer une purée en écrasant les pommes de terre cuites dans le litre de lait.
> Mélanger le blanc de Meudon avec l’eau et bien fouetter le tout.
> Verser la purée dans le blanc de Meudon et mixer.
> Ajouter le pigment jusqu’à obtenir la teinte souhaitée et mixer longuement jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
> Ajouter le savon noir et mixer.
> La peinture est maintenant prête à être utilisée !
Dans le cas de l’utilisation de fécule de pomme de terre, on l’incorpore en phase 1, directement à diluer dans le litre de lait très chaud et on continue la recette comme indiqué.

LA PEINTURE À L'ARGILE
Recette de la colle de farine :
> Délayer 20 g de farine dans 50 ml d’eau froide et incorporer au mélange 200 ml d’eau bouillante.
> Cuire à feu doux sans cesser de remuer environ 10 mn.
> Laisser refroidir avant utilisation.
Recette pour 3 litres de peinture / 30 m2 :
- 900 g d’argile
- 300 g de colle de farine
- 200 g de blanc de Meudon
- 100 g d’huile végétale de lin
- 50 g de pigments colorés
- 1 c. à soupe de savon noir

> Mélanger l’argile et la colle de farine, bien remuer et mixer si nécessaire pour éviter les grumeaux.
> Ajouter le blanc de Meudon à l’huile végétale de lin et mixer.
> Mélanger les pigments au savon noir et bien mélanger.
> Mixer longuement les 3 préparations ensemble.
> Ajouter un peu d’eau si la peinture est trop épaisse.
C’est fini !

LA PEINTURE À LA CHAUX
Assez fréquemment utilisée par les peintres professionnels, elle est reprise chez de nombreux auto-constructeurs (entendez par là ceux qui construisent eux-mêmes leur logement). Pour les murs intérieurs et extérieurs.
Recette pour environ 3,5 litres de peinture / 24 m2 :
- 500 g de chaux aérienne en poudre
- 500 g de blanc de Meudon (ou blanc d’Espagne)
- environ 30 g de pigments colorés
- 1 litre d’eau
- 1 litre de lait
- 1 c. à soupe de savon noir

> Mélanger le blanc de Meudon et le litre de lait tiède, bien mélanger.
> Incorporer la chaux à l’eau en mélangeant bien.
> Mélanger les 2 préparations ensemble en versant peu à peu et en mélangeant bien.
> Incorporer les pigments doucement jusqu’à obtenir la teinte souhaitée.
> Mixer le tout.
> Ajouter le savon noir et mixer.
Votre peinture est prête.

LA PEINTURE À L'ŒUF
Connue depuis l’antiquité, cette peinture a longtemps été la préférée des peintres en tous genres.
Boiserie, papier et murs.
Recette pour 500 ml de peinture / 3 m2 :
- 10 jaunes d’œuf
- 350 ml d’huile végétale de lin
- 50 g de pigments

> Battre les jaunes d’œuf et mélanger avec 200 ml d’huile végétale de lin.
> Mélanger les pigments dans les 150 ml d’huile de lin restante et bien mixer.
> Mélanger les 2 préparations et mixer longuement.
C’est prêt !

Voilà les recettes les plus simples à mettre en œuvre. Ce sont celles qui sont les plus économiques à mon sens et les plus abordables niveau facilité de fabrication. Il en existe des variantes innombrables et ces quelques recettes n’en sont que quelques échantillons…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les savoureuses d'Anaïs Dufourneau
Bien manger sans cuisiner
Mon cahier de Sylvothérapie
Mon manuel de sorcière