Le bouleau

Son pollen nous fait éternuer, ses vertus nous font lui pardonner...
Rubrique

Dépuratif et diurétique, c’est l’arbre des cures de printemps !

IL NETTOIE LES REINS, LA VESSIE ET VOUS AIDE À MINCIR
Le bouleau pousse un peu partout sans faire le difficile et toutes ses parties, des feuilles à l’écorce en passant par la sève, ont toujours rendu service. Traditionnellement, ses feuilles ont de tout temps été employées pour favoriser l’élimination de l’acide urique, celui qui est impliqué dans les crises de goutte. Elles sont également idéales pour lutter contre la rétention d’eau et les œdèmes, atténuer la cellulite et pour prévenir la formation des calculs urinaires. Le Dr Leclerc, chef de file de l’école phytothérapique française du XXe siècle, utilisait le bouleau pour soigner ses malades ayant un excès d’acide urique et de cholestérol.

POUR MOINS SUER DES PIEDS
Ramassez quelques morceaux d’écorce détachée du tronc d’un bouleau et pilez-les au mortier jusqu’à obtenir une poudre très fine. Répartissez cette poudre, comme un talc, au fond de vos chaussures. Elles devraient sentir meilleur…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon manuel de sorcière
Ma Bible des aliments remèdes
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Mon cahier de Lithothérapie locale