Potiron et compagnie : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

Potiron, potimarron, citrouille et courge musquée sont cousins et concurrents sur nos tables automnales. Tous sont des courges, pour le plus grand plaisir de notre équilibre acido-basique et de notre cœur.

LES PETITS SECRETS
Sur un plan nutritionnel, nos compères sont quasiment identiques, à peu de choses près. Pour le goût et la texture, ils diffèrent légèrement, la citrouille, le potimarron et le potiron pouvant être fibreux, la courge musquée, plus douce, mais qu’importe, tous peuvent prendre la place l’un de l’autre au pied levé. Nos courges, tout sauf bêtes, sont bourrées de molécules santé particulièrement bienvenues en cette saison ; comme la nature est bien faite !

SUPER ACIDO-BASIQUE  : COURGE + CHÂTAIGNE
La courge, bourrée de minéraux alcalinisants (potassium, magnésium), et la châtaigne, seul féculent non acidifiant, sont des champions pour retrouver l’équilibre acido-basique. Le premier signe d’un léger déséquilibre : la fatigue, dès le réveil. Classique à cette période de l’année.

SUPER ANTIOXYDANT : COURGE + CANNELLE
Plus la courge est orangé vif, plus elle regorge de lutéine, carotènes et autres précieux antioxydants pour la vue, la peau, l’immunité. Quant à la cannelle, c’est le 4e aliment le plus antioxydant, et même le tout premier si l’on se réfère aux proanthocyanidines, des flavonoïdes  (elle en contient 20 fois plus que les petits fruits rouges ou noirs, pourtant champions dans cette catégorie) piliers de l’immunité et de la protection cardiaque. Chance : tous ces antioxydants sont encore plus efficaces après cuisson et accompagnés d’un peu de gras !

ANTI-INFLAMMATOIRE : COURGE + CURRY
Les antioxydants de la courge et les huiles essentielles et flavonoïdes des épices du curry allient leurs forces pour repousser les douleurs inflammatoires (maux de ventre, articulaires, musculaires) ainsi que les micro-inflammations impliquées dans le risque cardiaque (infarctus, attaque cérébrale).

BONNE MINE : COURGE + SAUMON FUMÉ
Les deux renferment des carotènes (oui, oui, le saumon aussi, vous avez bien regardé sa couleur ?), qui procurent un joli teint même à l’heure où les visages se font blafards… le soir d’Halloween par exemple !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Bien manger sans cuisiner
Champignons Comestibles
Favoriser la biodiversité dans son jardin