Polyarthrite rhumatoïde : l’homéopathie en complément

Rubrique

Vous avez une polyarthrite, êtes suivi médicalement mais votre traitement ne donne pas grand-chose, ou n’est pas parfait… Et si vous essayiez l’homéopathie ?

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire des articulations. Ce n’est pas seulement une arthrite (« inflammation des articulations ») poly (« plusieurs articulations »). C’est surtout un rhumatisme inflammatoire chronique évolutif, majoritairement féminin (ménopause), qui résulte d’un dérèglement immunitaire – votre système immunitaire attaque vos propres articulations. Elle se manifeste par poussées entrecoupées de rémissions, et petit à petit, colonise de plus en plus d’articulations.
Pour 75 % des malades, hélas, des atteintes de la synoviale (synovite), puis au fur et à mesure, des déformations ligamentaires et tendineuses, du cartilage et de l’os abîment le poignet, les doigts… Certains patients présentent aussi des symptômes annexes, comme la bouche et les yeux secs (syndrome de Gougerot-Sjögren), des nodules rhumatoïdes (comme « des boules », notamment à côté des articulations digitales, ou aux coudes), des problèmes cardiaques…

Prédisposition génétique, choc psychologique, troubles hormonaux et environnementaux se mêlent pour aboutir à cette maladie multifactorielle. C’est pourquoi les traitements classiques, souvent à base d’anti-inflammatoires, ou de biothérapie (immunosuppresseurs récents) sont intéressants, mais ils ne traitent pas tout (l’homéopathie non plus, d’ailleurs). Certaines personnes y « répondent » bien, d’autres seulement partiellement. Dans tous les cas, pensez à l’homéopathie, ne serait-ce que pour compléter votre protocole classique. Pour ce type d’affection, il ne s’agit pas d’espérer des miracles mais, comme le rappelait récemment un rhumatologue homéopathe, « les patients qui prennent de l’homéopathie ont une meilleure mobilité, moins de poussées, elles sont moins graves ; d’une manière générale, ils apportent un meilleur confort, ce qui est pour eux déjà très positif ».
Une consultation chez un homéopathe chevronné est vivement conseillée, car il vous prescrira le remède homéopathique le plus adapté à votre profil, pour un traitement de fond parfaitement personnalisé.

Traitement de fond

Le médicament homéo de fond de la polyarthrite rhumatoïde est intéressant pour modifier un terrain qui prédispose de toute évidence aux pathologies dites « auto-immunes ». Il n’apaise pas les symptômes (voir ci-dessous), mais peut aider à ralentir l’évolution de la maladie.

Natrum muriaticum 9 ou 12 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.
C’est le grand remède homéopathique des déformations articulaires (doigts, poignet).

Traitement des symptômes

Vos articulations sont gonflées et douloureuses

Les douleurs remontent principalement des doigts jusqu’au poignet. Le moindre mouvement et même un léger contact les aggravent. Tout sauf des massages !

⇒ Actaea spicata 5 CH, 1 dose chaque semaine.

Ce sont surtout les doigts de la main qui trinquent

« Le coup de vent cubital »). Vous souffrez des petites articulations, un jour ici, le lendemain ailleurs, le surlendemain il n’y a plus rien… puis elles reviennent. À des endroits différents !

Caulophyllum 9 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vous avez mal aux grosses articulations

Épaules, hanches, genoux, avec sensation de brûlures localisées.

Medorrhinum 9 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.
C’est le remède homéo des rhumatismes inflammatoires.

Vos articulations sont rouges, gonflées, œdématiées

Comme si vous aviez été piqué par une abeille et que cela gonflait, gonflait… Mais elles sont relativement peu douloureuses au toucher.

⇒ Apis mellifica 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vous présentez des déformations tendineuses, ligamentaires

Outre la gêne pour les mouvements quotidiens, elles causent des douleurs, des inflammations, le tout sur fond de blocage. La mobilité est plus compliquée, d’autant que les déformations, souples au départ, peuvent devenir raides. Le froid sec est aggravant.

Causticum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vos articulations sont déformées, rouges, elles démangent

Vous pouvez vous sentir épuisé, avec une forte envie de rester au lit.

Manganum aceticum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vos douleurs sont situées sur le côté gauche

Et s’améliorent plutôt en marchant et en bougeant (doucement). Elles sont ponctiformes c’est-à-dire qu’elles sont vraiment concentrées sur une toute petite zone de la taille d’une pièce de 1 centime, avec un début et une fin très brusques. Comme si on appuyait vivement sur une toute petite région et qu’on relâchait d’un coup.

Kalium bichromicum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vos douleurs sont toujours situées à droite

(Côté droit du corps). Et c’est comme si ce côté était plus « froid » que le côté gauche.

Lycopodium 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs du poignet diffusent jusqu’au coude

Elles s’aggravent au toucher, au mouvement.

Sabina 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vos articulations deviennent raides

Harpagophytum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

L’attaque a lieu (ou s’aggrave) pendant la nuit

Kalium iodatum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Vos articulations sont douloureuses, surtout au toucher

Bryonia alba 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs sont erratiques, elles « voyagent »

Kalium sulfuricum 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs articulaires s’accompagnent de crampes musculaires

Nux vomica 9 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs articulaires s’accompagnent d’engourdissements

La chaleur améliore.

Rhus toxicodendron 9 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs touchent les petites articulations, qui se calcifient

Calcarea carbonica 5 CH + Hekla lava 5 CH, 3 granules de chaque 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les douleurs sont soulagées par le froid

Eeau froide, application de glace, de menthol…, et au contraire aggravées à la chaleur.

Ledum palustre 5 CH, 3 granules 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier pour fabriquer mes produits ménagers naturels