Chlorumagène et transit...

Rubrique

« Dans un de vos magazines, vous parliez avec profit du Chlorumagène (voir l’ouvrage Hydroxyde de magnésium - Une panacée à connaître : le Chlorumagène).
Mais voilà, moi qui suis de nature constipée (je vais bientôt avoir 84 ans), j’avais la diarrhée en prenant le Chlorumagène. Par conséquent, je ne pouvais en prendre que très peu chaque jour. Aujourd’hui, grâce à un autre produit naturel, je peux en prendre davantage. Il s’agit du Molkosan (labo A. Vogel). Je l’ai connu il y a plusieurs dizaines d’années et je l’utilisais pour remplacer le vinaigre dans les sauces pour crudités. Il y a environ trois semaines, je me suis souvenue de ses bienfaits sur mon transit. J’en ai donc commandé deux flacons de 500 ml dans un magasin diététique. Sur l’emballage, il est uniquement indiqué de diluer deux cuillères à soupe dans un grand volume d’eau froide, de tisane ou de jus de fruits, à boire le matin ou réparti sur la journée. Ce que j’ai fait.

Si vous saviez comme je suis contente ! Le Molkosan a supprimé les diarrhées (sans pour autant me rendre constipée). Maintenant, il m’est donc possible de prendre une cuillère à café de Chlorumagène chaque jour sans effets secondaires indésirables. »

Mme S. de l’Aisne

Découvrez nos livres santé

Les trois clés de la santé
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier de tisanes pour se soigner
Mon cahier de sorcière guérisseuse