Douleurs suite à une hormonothérapie ?

Rubrique

« Depuis un an, mon mari de 77 ans suit un traitement pour un cancer de la prostate sans métastase. Après 40 séances de radiothérapie bien supportées, fin juin 2018, il a reçu la 2e piqûre d’hormonothérapie : Enanthone LP 6 mois. 3 mois après l’injection, des douleurs insupportables des membres inférieurs sont apparues (articulations, muscles...), même sans bouger et la nuit.
Ces douleurs ne cessent d’augmenter et sont devenues invalidantes ; lui, si sportif, ne peut plus se tenir debout. Actuellement, il ne peut plus marcher, ni conduire et ne sort plus de la maison.
Le médecin ne nous donne aucune explication et les comprimés de Lamaline sont inefficaces. On voudrait éviter la morphine, mais on ne sait pas comment traiter ces douleurs. Mon mari suit un régime alimentaire bio de type méditerranéen (…).

Si un lecteur se trouve dans le même cas que mon mari, je serais heureuse d’avoir son témoignage. »

Mme T. du VAR

Réponse de Robert Masson

Madame,

Pour votre mari, sans attendre des résultats immédiats, je vous conseille :

1. Suppression du lait, fromage, yaourt, de toute origine.

2. Abstention de tout grignotage.

3. Adopter l’alimentation suivante :

MATIN : pain bien travaillé (peu dense) + œufs ou viande froide ou jambon bio + infusion ou café ou thé.

MIDI : crudités (sauf tomates et melon) + légumes cuits + pommes de terre ou riz ou millet ou sarrasin + viande ou poisson + compote bien cuite ou tarte ou un peu de chocolat noir + eau (Montcalm ou Mont Roucous ou Abatilles).

17 h 30 : si faim, fruits de saison.

SOIR : comme le midi, MAIS la protéine animale sera remplacée par des champignons ou des oléagineux ou (si tolérance) par des légumineuses.

4. Limiter autant que faire se peut les champs électromagnétiques, éteindre le Wifi le soir, pas d’appareils électriques dans la chambre à coucher, utiliser le téléphone avec fil, etc. 5. À jeun, 10 mn avant le repas du midi, prendre dans de l’eau 10 gouttes de Cassis bourgeons (Gemmobase).

ATTENTION : si votre mari souffre d’hypertension artérielle, ne pas donner Cassis bourgeons, mais remplacer au réveil ou avant le repas de midi par 25 gouttes de Ranunculus complexe n° 79 (Lehning).

6. 10 mn avant le repas du soir, prendre 3 granules de Thalamus 4 CH + 3 granules Thalamus 7 CH.

7. Abstention du tabac, alcools, et même du café s’il est ingéré entre les repas.

8. Vers 17 h 30, prendre un demi à un verre de jus d’ananas fraîchement pressé.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier pour fabriquer mes produits ménagers naturels