Réveillon dans la belle-famille ?

Rubrique

Soignez votre flore !

Une récente étude publiée dans le Human Microbiome Journal a permis d’analyser la flore intestinale de personnes adultes en fonction du lieu de leur réveillon de Noël.

Résultat, quand on dîne chez ses beaux-parents pour le réveillon, la proportion d’une bactérie très sensible au stress (Rumminococcaceae) baisse considérablement… ce qui fait dire aux chercheurs qu’il est permis de penser que « manger chez sa belle-famille induit un haut niveau de stress, ce qui réduit la présence de Rumminococcaceae dans l'intestin », et déséquilibre par conséquent la flore intestinale.

Évidemment, il y a aussi des belles-familles charmantes, où tout se passe de manière sereine et d’où l’on rentre avec une flore intestinale saine.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en automne
Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison