À l’heure du yoga

Rubrique

Par toutes les richesses de santé, de bonheur et de sagesse qu’il détient, le yoga est un trésor qui ne s’épuise jamais. Regorgeant de conseils prêts à être mis en pratique immédiatement, il est la source de résolution des problèmes physiques et émotionnels. N’attendons rien d’autre ni de plus et, ensemble, pratiquons !

Un temps pour tout

Le temps de vivre s’est accéléré au point de ne plus pouvoir disposer d’instants de véritable sérénité. Même en vacances, le programme d’une journée est bien souvent si surchargé qu’il ne reste plus d’espace pour savourer l’instant présent. Faut-il attendre une intervention du “ciel” pour faire cesser ce dérangement au bon ordre des choses ? L’espoir de sortir sans dommages de cet engrenage infernal vient-il de certaines personnes se tenant en marge du lot des compétiteurs – toujours plus vite, meilleur et plus nouveau ? Ces êtres aux comportements différents marquent leur existence du sceau de la fidélité à s’efforcer d’élever leur niveau de conscience pour faire de chaque instant qui passe un élan créatif bénéfique à l’ensemble. Pour aller dans ce sens, et comme le yoga ne peut correctement se pratiquer sans références qui sont les fondements de la confiance sur lesquels tout pratiquant doit pouvoir s’appuyer, la rencontre avec un maître yogi reste incontournable.

Hatha Yoga, santé, souplesse au fil du temps

Jean-Marc Lecoutre est celui auprès duquel on peut déposer ses aspirations de mieux-être dans le cadre d’efforts joyeusement accomplis, avec la certitude d’en obtenir les meilleurs résultats. Passionné d’orientalisme, il a très tôt dirigé sa vie vers la culture des énergies subtiles présentes en chaque être vivant en y associant ses talents de musicien, pianiste, compositeur et concertiste chevronné. Auteur de nombreux ouvrages traitant du yoga et très actif dans sa vie courante, il développe ses précieux conseils en transmettant son art du bien-être dans son centre de Normandie, au sein de lycées et collèges, et en partenariat avec l’hôpital de Dieppe où il dispense les bienfaits de séances douces à des personnes atteintes d’un cancer. Son dernier livre est un guide fort utile à qui souhaite pratiquer individuellement chez soi tout en bénéficiant d’indications précises et exécutables facilement (voir encadré page 45). Le but de Jean-Marc Lecoutre est de montrer “le bon chemin aidant le praticien néophyte ou plus avancé à accéder à de nombreuses postures et à savourer les bienfaits qui en découlent”.

C’est parti pour un cours !

D’abord s’étirer, mais pas seulement. Puisque le corps humain est un corps d’énergie, la posture engagée est le langage qu’utilise le corps pour communiquer avec ses différents courants vitaux.

Yogamudrasana - Posture d’étirement des jambes repliées

Asseyez-vous les jambes croisées, les genoux posés sur le sol ou en tailleur si cela est plus confortable. Redressez votre dos de manière à étirer la colonne vertébrale et, dans son prolongement, la colonne cervicale sans relever la tête. Vos mains reposent sur vos genoux en reliant le pouce et l’index par le bout de vos doigts et en étirant largement les trois autres doigts vers le bas. 

On n’entre pas dans la pratique du yoga n’importe comment, une préparation est indispensable pour passer d’un état ordinaire d’agitation et de dispersion en tous sens à un état de concentration propice à l’équilibre de l’énergie vitale. Cette posture place le corps dans un positionnement favorable à la libre circulation de l’énergie en favorisant un étirement des voies de circulation énergétique : les méridiens d’acupuncture. En maintenant tous les jours cinq minutes cette attitude immobile et en portant votre attention sur votre respiration diffusant son souffle de vitalité partout en vous, vous effectuez une véritable régénération des tissus corporels, des nerfs et des fluides vitaux tout en apaisant les tensions qui peuvent encombrer votre schéma mental. Le mûdra effectué par vos mains a pour objet de relier votre corps à votre esprit. 

Conseils de pratique

Si le croisement des jambes occasionne une difficulté de maintien confortable, prenez soin de changer l’ordre du croisement. Pour les personnes peu habituées au travail musculaire en souplesse, utilisez un coussin ou un petit banc de pratique qui aidera le bassin en le plaçant plus en hauteur et soulagera les hanches. D’autres petits coussins pourront également être placés sous les genoux.

Padahastasana - Posture d’étirement les jambes tendues

Commencez debout, les bras souples le long du corps, les pieds légèrement écartés de la largeur de votre bassin. Inspirez profondément sans forcer en élevant lentement vos bras devant vous au niveau de la poitrine et croisez les bras.

Basculez doucement votre buste en avant tout en expirant tout le long de la descente. Arrivé en bas, relâchez la tête pour libérer la nuque et le cou et essayez de bien tendre vos jambes. Gardez la position une à deux minutes tout en veillant à rester à l’aise. Puis à l’inspir, fléchissez vos jambes légèrement pour remonter lentement sans redresser la tête que vous gardez baissée jusqu’à vous retrouver complètement debout verticalement. En dernier lieu, redressez votre tête et respirez largement.

 

Vajrasana - Posture d’extension des genoux

*

Asseyez-vous sur vos talons, genoux l’un contre l’autre, les mains posées sur les cuisses. Pour certains, cela relève déjà de la performance et si tel est le cas, prenez le temps de vous habituer au maintien de cette attitude en la pratiquant tous les jours au moins cinq minutes en respirant librement sans vous crisper.

*

Continuez l’exercice en basculant le poids du corps vers l’arrière pour poser les mains derrière vos pieds en cambrant légèrement votre colonne vertébrale. La tête reste droite dans le prolongement du mouvement. Restez une à deux minutes dans cette attitude en relâchant toute tension. Respirez et détendez-vous.

Ardhachandra - Posture d’étirement en demi-lune

Debout, le dos droit, les pieds écartés de la largeur de votre bassin. Inspirez en levant votre bras droit pour le replier au-dessus et à l’arrière de votre tête, le bras gauche reste le long du corps, expirez. Dans cette attitude, respirez tranquillement puis inspirez en fléchissant votre buste vers la gauche en maintenant le positionnement des bras, la main gauche pouvant descendre plus bas que le genou. Gardez cette attitude maintenue environ une minute en respirant largement, puis remontez doucement en inspirant. Reprenez de l’autre côté. Effectuez cette posture deux ou trois fois de suite.

Samavritti Pranayama - La respiration au carré

Choisissez de vous asseoir dans la posture Yogamudrasana ou dans la posture Vajrasana, fermez les yeux et détendez-vous. 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de gemmothérapie
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent