Démangeaisons intimes : slip en coton !

Rubrique

« Je souhaite répondre à la fille de Mme P. de l'Ain (voir rubrique des Lecteurs en détresse de la revue de février - n° 232). Le sujet des démangeaisons intimes m'a interpellée ; cela doit être très éprouvant, d'autant que cette jeune femme semble avoir tout essayé.

A-t-elle testé un truc tout simple : mettre des slips en coton ? C'est peut-être moins esthétique mais, pour ne plus souffrir, qu'est-ce qu'on ne ferait pas. Personnellement, je porte de jolis slips en coton colorés depuis mon plus jeune âge (j'ai 71 ans) à cause d'une allergie. Si cela peut aider... »

Évitez aussi les papiers toilettes parfumés et colorés. On n'y pense pas, mais ils peuvent être la source de démangeaisons.

Truc transmis par Mme G. d'Ille-et-Vilaine

Lectrice en détresse publiée dans la revue n° 232

« Ma fille de 20 ans a une bactérie Gardnerella vaginalis depuis plus d'un an : elle a essayé l'argile (ovule, à boire) associée à des huiles essentielles, l'extrait de pépin de pamplemousse, l'argent colloïdal. Bien évidemment pas tout en même temps : sans résultat, elle essayait autre chose. Elle a également pris des probiotiques et aussi des antibiotiques (au départ, sachant qu'elle n'en avait jamais pris avant). Comme les antibiotiques n'ont pas eu d'effet, elle est passée aux méthodes naturelles (décrites ci-dessus) mais sans succès. Après chaque tentative de soin, elle se rend au laboratoire pour un prélèvement vaginal et les résultats des analyses font apparaître Gardnerella vaginalis et Streptococcus agalactiae groupe b et aussi, mais pas à chaque analyse, une flore saprophyte et des Candida albicans.

Je précise aussi que depuis le début de ce problème elle a des démangeaisons au niveau de la vulve. L'argile en ovule a eu des effets positifs, plus de démangeaisons et disparition (résultat sur une seule analyse vaginale) de la Gardnerella qui est revenue ensuite... Les problèmes ressurgissent régulièrement après un rapport sexuel, mais ce n'est pas systématique. Je tiens à préciser que son ami n'est porteur d'aucun germe (il a également fait des analyses) et ils ont, en plus, des rapports protégés par préservatif. Ma fille a essayé plusieurs marques, avec et sans latex. Elle a tout testé au naturel mais rien n'y fait. Nous habitons la région lyonnaise, y aurait-il un ou une gynécologue qui puisse l'aider ? Y aurait-il d'autres moyens naturels ? Merci très sincèrement pour votre aide. »

Mme P. de l'Ain

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de beauté naturelle
Produits chimiques : l'overdose
Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Vos ordonnances naturelles