Et on continue à déforester…

Rubrique

Le 31 mai dernier, des membres de l’association Greenpeace ont bloqué un entrepôt de soja dans le port de Saint-Nazaire. Pourquoi ? Parce que, pour nourrir les animaux d’élevage, la France continue à importer en masse du soja qui pousse là où devrait continuer de vivre la forêt amazonienne.

C’est la principale cause de la déforestation et de la destruction des écosystèmes en Amérique latine. On ne peut plus se contenter de s’émouvoir devant les hectares de forêt ravagés pour des cultures qui vont nourrir le bétail à des milliers de kilomètres : non seulement nous exploitons les ressources d’autres humains sans vergogne, mais nous brûlons l’oxygène de tous les humains, ici et là-bas !

Que faire ? S’engager aux côtés de Greenpeace et veiller à la provenance de ce que l’on achète et de ce que l’on mange. Plus c’est local, moins c’est dévastateur pour la planète et pour celles et ceux qui y vivent. En important chaque année 3,5 millions de tonnes de soja, la France se rend complice de Bolsonaro et des massacres qu’il perpétue.

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Mon cahier détox sucre
Le mensonge des antidépresseurs
Ma bible de la phytothérapie
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent