Avec le Ginkgo biloba...

... des recettes naturelles
Rubrique

Le ginkgo biloba, ou arbre aux 40 écus, appartient aux végétaux les plus anciens, plus de 250 millions d’années… C’est un véritable fossile vivant.

C’est aussi un des rares végétaux à avoir survécu (ou plus exactement à renaître de ses cendres) après le bombardement atomique d’Hiroshima.  Sa haute résistance à la pollution a rendu son introduction dans le paysage urbain évidente. C’est un très bel arbre, avec ses feuilles en forme d’éventail qui prennent des couleurs jaune-doré à l’automne. La pharmacopée orientale l’emploie depuis des millénaires. En Occident, son utilisation en tant que plante médicinale n’existe que depuis une quarantaine d’années. Ce sont surtout les feuilles qui sont mises à profit pour leur action sur la circulation sanguine, mais les amandes contenues dans les « ovules » sont également efficaces dans les affections respiratoires.

Des feuilles précieuses

Il faut récolter les feuilles lorsqu’elles commencent à jaunir, en juin ou juillet, selon la situation géographique, car c’est à ce moment-là que leurs composés actifs sont les plus élevés. Vous pouvez les utiliser fraîches ou les faire sécher sur des plateaux en bois, en paille ou en osier ajouré, dans un lieu aéré et sombre. Au Japon, les infusions de feuilles s’emploient aussi dans l’agriculture, en pulvérisations contre les insectes.
Quelques feuilles insérées entre les pages d’un recueil, carnet ou roman repoussent naturellement les mites des livres. 

Contre l’asthme et les allergies

Infusion : versez un litre d’eau bouillante sur deux à trois cuillerées à café de feuilles sèches. Couvrez, patientez vingt minutes, filtrez et buvez deux tasses dans la journée.

Dans le cas de varices, durcissement des artères ou de la maladie de Raynaud 

Les feuilles ont une action avérée sur la circulation sanguine et la microcirculation. Elles agissent sur tous les troubles veineux. Vasodilatatrices, elles fluidifient aussi le sang (attention aux personnes sous anticoagulants, il vaut mieux demander conseil à un médecin, pareil pour les femmes enceintes et les hémophiles).

Contre les troubles de la mémoire, le vieillissement intellectuel et visuel, et pour une bonne humeur

Les feuilles de ginkgo sont un véritable élixir de jouvence. Par leur action sur la microcirculation cérébrale, elles améliorent la mémoire à court terme. Grâce à leur richesse en flavonoïdes et anthocyanines, elles ont un pouvoir antioxydant et luttent contre le vieillissement des méninges. 

Elles agissent également sur le vieillissement oculaire, en prévention du glaucome ou de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). 

*

Infusion de feuilles fraîches : dans un litre d’eau bouillante, versez 20 à 40 g de feuilles. Couvrez, laissez reposer dix à quinze minutes, filtrez et buvez deux tasses dans la journée.

Des fruits pour le plaisir gustatif, mais pas que...

Pour trouver des fruits, il faut d’abord avoir des arbres femelles, car l’arbre est dioïque, c’est-à-dire uniquement mâle ou femelle. Et c’est là que ça se complique. Bien que le ginkgo soit un arbre ornemental de plus en plus présent dans les villes, villages et parcs, peu de ces arbres sont des ginkgos femelles. Il s’agit d’un choix délibéré des paysagistes car les arbres femelles laissent tomber sur le sol des fruits ovoïdes orange à l’odeur peu agréable, franchement nauséabonde, empestant et salissant les alentours. Cependant, quelques spécimens existent dans des jardins botaniques...

Contre les problèmes pulmonaires, les difficultés respiratoires, la toux persistante, l’asthme, les bronchites et même contre l’incontinence urinaire

En Chine, on consomme directement les amandes grillées ou bouillies contre les toux et les bronchites. Pour les autres pathologies, ou si vous avez envie de liquide plutôt que de solide, préparez une décoction. Faites cuire une amande dans l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante pendant cinq minutes. Retirez l’amande et buvez la décoction avec un peu de miel de sapin, par exemple, une à deux fois par jour. Vous pouvez remplacer la tasse d’eau par une tasse de lait végétal (pour la gourmandise).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Cuisiner autrement en automne
Chimiofolies
Les 3 clés de la santé