C'est le temps des semis !

Cette fois, il est bien là ! Les pelouses sont parsemées de fleurs, les arbres sont couverts de feuilles tendres, les insectes recommencent leur ballet bourdonnant... Chaque année, le printemps nous apporte le bonheur d’observer les changements de la nature et leur beauté. Pourtant, nous savons bien que la biodiversité diminue, que la vie sauvage, végétale ou animale, a de moins en moins d’espace, à cause de nos manières de vivre, de nos constructions, de nos "besoins". Alors, pourquoi ne pas commencer à changer, nous aussi ? Participons à cette formidable vitalité et suivons le mouvement de cette nature dont nous faisons partie !

Les fleurs et les insectes

On parle beaucoup, et à juste titre, de la mortalité des abeilles domestiques et de l’inquiétude des apiculteurs. Or, ces abeilles sont une toute petite partie des insectes pollinisateurs, toutes les autres espèces sont aussi en grand danger, comme l'est par conséquent la terre entière : plus de 80 % des plantes à fleurs dans le monde et plus de 84 % des espèces cultivables, en Europe, dépendent des insectes pollinisateurs... Alors, que pouvons-nous faire pour les préserver ? Ils n’ont pas seulement besoin qu’on leur construise des hôtels à insectes, il leur faut à manger, en abondance.

Semons, semons et laissons pousser !

Si vous avez un jardin, acceptez les fleurs sauvages dans votre pelouse : toutes ces petites pâquerettes, véroniques, lierre terrestre ou autre trèfle sont plutôt jolies et elles offrent plus de nourriture que vos brins de gazon. Et, encore mieux, semez une prairie fleurie dans un coin du jardin, que vous ne tondrez pas ou seulement à l’automne.

Si vous habitez en appartement, vous pouvez aussi semer des fleurs des champs dans des pots ou une jardinière, et inciter vos voisins et voisines à faire pareil. Ce serait beau, non, que chaque balcon ou rebord de fenêtre soit fleuri de bleuets ou de coquelicots ? Ou de plantes aromatiques en fleurs ? Sauge, thym, ciboulette, coriandre... Les insectes adorent et vous pourrez en profiter aussi !

Avec les enfants

Des "bombes à graines"

Il faut de l'argile, du terreau, de l'eau et un mélange de graines de fleurs. Mouillez un peu d’argile et formez une boulette en la malaxant pour l’assouplir. Posez-la dans un récipient, recouvrez-la d'une poignée de terreau et mélangez bien, puis ajoutez des graines et mélangez encore pour bien amalgamer le tout. En promenade, balancez vos bombes à graines à tous les endroits où elles ont une chance de fleurir, c’est amusant et ça créera de jolies surprises.

Un tableau vivant

Faites tremper quelques haricots pendant une nuit. Prenez un sachet de congélation, placez du terreau à l’intérieur et aplatissez-le, puis posez une première rangée d’agrafes juste au-dessus. Rajoutez un peu de terreau, installez les haricots, et faites encore une rangée d’agrafes. Profitez-en pour insérer des ficelles de chaque côté du sachet et attachez-les à un bout de bois. Suspendez le tableau dans un endroit lumineux et pensez à humidifier de temps à autre. Les enfants verront la vie à l’œuvre : la germination, le développement des racines, les premières feuilles...

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Les trois clés de la santé
Mon cahier d’apprenti herboriste
Mon herbier de feuilles de forêts