Hélichryse, des précisions

Rubrique

"J'ai lu avec attention l'article consacré à l'hydrolat d'hélichryse italienne, paru dans le magazine de mai dernier. Pourriez-vous me confirmer qu'il peut être utilisé lorsqu'on a les mains et les pieds gelés ?"

Mme L. de la Manche

___

Dans ce cas, l'hydrolat devrait être aussi consommé par voie orale (éventuellement en plus de la voie cutanée) car les hydrolats sont "légers". Et s'ils ont une action nette sur la peau par voie topique, je trouve que dès qu'on entre dans les profondeurs du corps (et les vaisseaux sanguins sont "profonds", même ceux qui affleurent en surface ou presque), on devrait les utiliser aussi par voie orale (c'est l'ensemble des vaisseaux qu'il faut booster, pas seulement ceux du bout des doigts). Ou bien, si on ne veut pas les avaler, alterner hydrolat et huile essentielle (de la même plante) en massages pour que les molécules traversent bien la barrière cutanée et filent dans la circulation sanguine. Ce sont toujours les mêmes posologies : soit 1 cuillerée à café d'hydrolat dans un verre d'eau 3 fois par jour, soit 1 à 2 cuillerées à soupe d'hydrolat dans une bouteille ou une gourde d'eau (un litre) à boire dans la journée. La durée dépend des symptômes de la personne : si elle en a "tout le temps" et a un terrain "circulatoire", on peut recommander des cures de 21 jours. Si c'est temporaire, par exemple en fonction de la météo, alors la durée est "le temps des symptômes".

Pour les massages avec l'huile essentielle (HE) d'hélichryse : 2 gouttes d'HE diluées dans 1 cuillerée à café d'huile végétale, masser les doigts (et/ou les pieds) avec ce mélange, 2 à 3 fois par jour au moment des soucis (attendre les symptômes, il ne s’agit pas ici de prévention). Cependant, d'autres HE sont au moins aussi recommandables dans cette pathologie, je pense au thym à thujanol (un super choix car le thujanol est le meilleur des réchauffeurs), au cyprès de Provence (moins agressif au niveau de l'odeur que l'hélichryse), au basilic ou à l'estragon (anti-spasmodique : les spasmes des vaisseaux sont responsables de leur fermeture brusque). Cependant, dans le cas d'une pathologie aussi complexe que le syndrome de Raynaud, il ne faut pas laisser entendre qu'un simple massage avec quelques gouttes d'HE d'hélichryse serait miraculeux...

Anne Dufour

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Les trois clés de la santé
Mon cahier d’apprenti herboriste
Mon herbier de feuilles de forêts