Traitement naturel de fond en cas d'arthrose

Rubrique

Des solutions naturelles pour améliorer la mobilité articulaire et protéger l’intégrité du cartilage.

L’arthrose est une atteinte chronique des articulations due à la destruction lente du cartilage et à une altération de l’os qui est juste en dessous. En d’autres termes, il s’agit d’un rhumatisme dégénératif provoquant des lésions cartilagineuses et osseuses qui sont à l’origine de douleurs et d’impotences. Les principales localisations de l’arthrose sont la hanche, le genou, la colonne vertébrale, les mains et les pieds. La douleur arthrosique est baro-sensible, c’est-à-dire sensible à des modifications de la pression atmosphérique. Elle est ainsi aggravée le plus souvent par des basses pressions atmosphériques, le froid et l’humidité.

OPÉRATION CHONDROPROTECTION
S’il n’est pas envisageable de ressusciter un cartilage usé, il est tout de même possible de freiner la progression de l’arthrose grâce aux produits « chondroprotecteurs », c’est-à-dire protecteurs du cartilage.
Une formule chondroprotectrice complète réunit une palette de substances contribuant à :
> Une meilleure synthèse du collagène (ex : cuivre, vitamine C)
> Une meilleure synthèse des protéoglycanes (ex : manganèse, glucosamine)
> Une amélioration de la viscosité du liquide synovial (ex : acide hyaluronique)
> Une stimulation de la croissance des chondrocytes (ex : soufre)
> Une limitation des métalloprotéases, des enzymes qui, produites en excès, altèrent l’architecture du cartilage en « digérant » collagène et protéoglycanes (ex : ortie, glucosamine)
ÉUne diminution de l’inflammation chronique et du stress oxydatif, qui accélèrent la dégradation du cartilage (ex : curcuma, chondroïtine).

LES CHONDROPROTECTEURS INCONTOURNABLES
Pour mieux s’y retrouver dans la famille des chondroprotecteurs, il convient de distinguer les substances chondroprotectrices de base, qui remplissent plusieurs des fonctions énumérées plus haut, et celles dont le rôle est plus limité, mais qui complètent et renforcent l’action des substances basiques.

LES CHONDROPROTECTEURS DE BASE :
La glucosamine : fabriquée par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. Les études scientifiques plaident nettement en faveur de cette substance qui préserve l’intégrité du cartilage et augmente l’action lubrifiante du liquide synovial. Des dérivés de glucosamine figurent dans la composition du sulfate de chondroïtine et de l’acide hyaluronique. S’il n’y a qu’un produit à essayer, c’est celui-là.
L’apport quotidien est à définir suivant le poids corporel : jusqu’à 60 kg : 1 000 mg ; entre 60 et 100 kg : 1 500 mg ; au-delà de 100 kg : 2 000 mg.

La chondroïtine : naturellement synthétisée par l’organisme, elle contribue à la formation et à l’entretien du tissu cartilagineux. Elle entre dans la composition des protéoglycanes, augmente la synthèse de l’acide hyaluronique et réduit les dommages causés par les radicaux libres. Son effet anti-inflammatoire est équivalent à celui de l’acide acétylsalicylique (aspirine).
Là aussi, l’apport quotidien est à définir selon le poids corporel : jusqu’à 60 kg : 800 mg ; entre 60 et 100 kg : 1 200 mg ; au-delà de 100 kg : 1 600 mg.
Veiller à choisir du sulfate de chondroïtine de faible poids moléculaire.

En accompagnement des chondroprotecteurs de base, penser :
-à l’acide hyaluronique, composant naturel du liquide synovial ;
-aux oligo-éléments tels que le cuivre, le manganèse, le sélénium, le silicium et le soufre ;
-au MSM ou methyl-sulfonyl-methane (forme organique de soufre) ;
-et aux vitamines comme la vitamine C et la vitamine E.
- Comme on l’a dit plus haut, la chondroprotection passe aussi par le contrôle de l’inflammation (oméga 3, curcuma, boswellia, harpagophytum...).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous faisiez tout vous-même?
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.