Trop de fer ou pas assez ?

Dosez votre ferritine pour en savoir plus !
Rubrique

Contrairement à une idée reçue, le seul dosage du fer dans le sang n’est pas toujours suffisant à diagnostiquer un excès ou une carence chronique en fer. Le dosage de la ferritine, sa protéine de stockage, permet d’en savoir davantage sur l’état de nos réserves en fer.

Le diagnostic clinique d’une anémie, à savoir une baisse du taux d’hémoglobine, n’est pas très compliqué à faire pour le médecin. Pour autant, s’agit-il d’un déficit en fer ponctuel qu’une simple modification alimentaire (consommation d’aliments riches en fer) suffit à rétablir, ou d’un effondrement durable des réserves en fer de l’organisme qui peut nécessiter une complémentation pendant plusieurs semaines ? C’est là qu’intervient le dosage de la ferritine, la protéine de stockage du fer dans l’organisme.

FER SÉRIQUE
Le fer sérique résulte d’un équilibre entre l’apport alimentaire (1 à 2 mg chaque jour), la réserve de l’organisme (stock de fer) et la dégradation quotidienne des globules rouges, ou hémolyse, qui relâche du fer dans le sang. Seul le dosage du fer sérique montre le taux de fer circulant dans le sang à un instant T, sans préjuger de l’état des stocks, ni même de l’existence d’une hémolyse plus importante qu’à l’habitude et qui peut venir « masquer » un stock ferrique pauvre.

PROTÉINE DE STOCKAGE
Il y a trois façons d’évaluer le fer et son devenir dans l’organisme : fer circulant (dosage du fer sérique), fer stocké (dosage de la ferritine) et capacités de transport (dosage de la transferrine). On retrouve de la ferritine essentiellement dans le foie (lieu principal de fabrication), mais aussi dans la moelle osseuse, le cœur, les reins et la rate. Moins il y a de ferritine, moins il y a de stock de fer et vice-versa.
La ferritinémie normale est comprise entre :
> 60 à 300 µmoles/l chez l’homme
> 30 à 150 µmoles/l chez la femme.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le