Un chien, c'est bon pour le cœur !

Ce n'est pas que Rebelle-Santé qui le dit, mais la Fédération Française de Cardiologie (FFC), car une personne âgée qui possède un chien réduit de 36 % ses risques de mortalité cardio-vasculaire en raison de ses sorties multiples.

(Source : « Il ronfle, il a des gaz, il mange des pantoufles, mais il peut vous sauver la vie ! » campagne de la FFC).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ordre et désordres
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science