La peau : un monde vivant à respecter

On la lave, on l'exfolie, on la couvre de crèmes et d'huiles… Pour son bien, pense-t-on. Et si on en faisait trop, ou mal ? La découverte (récente) du microbiote cutané pourrait nous faire repenser nos rituels d'hygiène et de beauté.

LE MICROBIOTE
C'est l'ensemble des micro-organismes qui vivent sur un être vivant. Toute une population, avec des millions de gènes sur des millions d'organismes, peu à peu décodés grâce à la puissance de calcul toujours plus grande des ordinateurs.
Ces micro-organismes sont présents dans et sur notre corps. Selon l'expression de Marie-Alice Dibon, consultante en cosmétiques et biotech, "sur notre peau, ça grouille de partout !". Non pathogènes, ils vivent en nous, sur nous et avec nous, et depuis toujours.

Ce microbiote, véritable capital-santé, s'acquiert à la naissance, et peuple l'ensemble de notre corps en environ deux minutes, se répartissant différemment selon les différentes zones. Les micro-organismes qui le composent interagissent entre eux et avec nos cellules, particulièrement avec celles impliquées dans le système immunitaire. Qualifié aujourd'hui d'organe à part entière, son rôle a déjà été identifié dans plusieurs types de maladies, allant de l'obésité au diabète, en passant par le psoriasis, les allergies et même l'anxiété.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Rhumatismes et autres maux articulaires
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Trucs et astuces de santé