Les céréales Seignalet pour votre beauté

Riz, sarrasin, sésame… et quinoa (!), qui n’est pas à proprement parler une céréale, mais qui les remplace si bien : ils sont aussi dans nos cosmétiques quotidiens.

Bien sûr, ce qu’ils font à l’intérieur n’a pas forcément d’équivalence avec les services qu’ils rendent à la peau. Mais celle-ci les mange tout de même avec appétit, et elle aurait tort de se priver, car ce petit cocktail céréalier a tout pour lui plaire.

On peut être une céréale comme une autre et être pourtant différemment intéressante pour la cosmétique. Et de toutes, c’est principalement la graine (ou le grain pour le riz) qui est utilisée, on n’en tire pas les mêmes actifs et on ne les exploite pas sous la même forme. Il n’en reste pas moins qu’on les aime toutes, même si c’est pour des raisons différentes !

QUINOA
Encore assez peu répandue en cosmétique, son usage, comme dans nos assiettes, devrait s’étendre.
Dans les listes d’ingrédients, on la reconnait sous le nom de Chenopodium quinoa seed extract.

RIZ
Du riz, on exploite surtout la poudre tirée de son amidon ou de sa balle, l’enveloppe de son grain.
Dans les listes d’ingrédients, on le reconnait sous les noms de Oryza sativa ou Hydrolyzed rice.

SARRASIN
Vous ne l’avez jamais remarqué dans vos produits ? Il y est pourtant, même si ce n’est que dans certains d’entre eux.
Dans les listes d’ingrédients, on le reconnaît sous le nom de Polygonum fagopyrum seed extract.

SÉSAME
Le sésame est surtout utilisé pour son huile.
Dans les listes d’ingrédients, on le reconnait sous le nom de Sesamum indicum seed oil.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de sophrologie
Cuisiner autrement en automne