Les travaux d’octobre

Récolter, semer, repiquer, planter, amender... Vous avez encore du travail au jardin !

Suivant la région de France où vous résidez, un petit décalage peut intervenir dans le calendrier. Mais voici, en condensé, ce que vous devez surveiller et ne pas oublier de faire juste avant l’automne.

AU POTAGER
> Récoltez les légumes-racines (céleri, carotte, betterave, crosne) pour les conserver en silo cet hiver. Récoltez les choux, les bettes et les cardes. Finissez de ramasser les haricots secs, et triez-les bien. Récoltez courges, potirons, potimarrons.
> Plantez de l’ail rose : le taux de reprise est supérieur à celui d’une plantation au sortir de l’hiver.
> N’oubliez pas les engrais verts pour ne pas laisser le sol nu, exception faite des sols très argileux et lourds qui, nus, profiteront mieux du gel pour se fragmenter. Fauchez et laissez sur place les engrais verts semés tôt, ou bien semez-en dès le début du mois.

AU VERGER
> Récoltez les pommes, poires, raisins, coings, noix, châtaignes, amandes. Surveillez les kiwis.
> Dès le début de la chute des feuilles, traitez les fruitiers à noyaux avec de la bouillie bordelaise (15g/L).
> Nettoyez les framboisiers, les ronces, les arbres à noyau.
> Après la chute des feuilles, pulvérisez sur la ramure une décoction de prêle additionnée d’algues et badigeonnez le tronc avec un mélange d’argile et de bouse de vache.
> En préventif, ramassez tous les déchets végétaux porteurs de maladies (tavelures, moniliose, oïdium…) et brûlez-les.

AU JARDIN D'ORNEMENT
> C’est le moment d’installer quelques bulbes, soit directement au milieu de la pelouse, soit plutôt au pied des arbres, suivant l’effet recherché.
> Finissez de diviser les touffes de vivaces, arrachez les dahlias, les glaïeuls ; protégez les vivaces peu rustiques.
> Prenez un peu d’avance sur les floraisons du printemps en semant dès maintenant des pois de senteurs.
> Partout où le sol est nu, ne vous laissez pas déborder par le désherbage : griffez en profondeur le sol, puis paillez-le.

LES ANIMAUX DU JARDIN
> Savez-vous que plus de mille espèces d’insectes vivent dans le bois mort ? Il est donc tout à fait opportun de conserver les troncs des arbres morts qui, de plus, offriront le gîte à d’autres animaux : lézards verts, grenouilles, salamandres, mais aussi oiseaux, loirs, lérots, chauves-souris… Bref, tout un petit peuple plus ou moins diversifié, en fonction surtout de l’humidité du bois.
> Installez des nichoirs pour les moineaux, mésanges et autres oiseaux cavernicoles ; nettoyez les nichoirs occupés l’année précédente.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Secrets de beauté
Grossesse et allaitement sans soucis
Bien manger sans cuisiner
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...