Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’hypersensibilité lumineuse

Être sensible à fleur de peau et à fleur d’âme est un cadeau de la vie que les personnes concernées ont bien du mal à reconnaître pour un bienfait. Leurs difficultés d’adaptation aux mouvements du monde et les perceptions élargies de leurs sensations font jaillir une incompréhension la plupart du temps trop brutale. Mais pour les autres, de quoi parlons-nous au juste ? L’objet de cet article évoque un sujet qui impacte beaucoup plus de personnes que l’on imagine.

L’hypersensibilité désigne une caractéristique comportementale individuelle qui révèle une sensibilité élevée parfois jusqu’à l’extrême. Les bruits, les lumières, les odeurs et les proximités relationnelles sont rendues difficiles, voire impossibles à supporter quand on en est doté. Ce serait une erreur de prendre ce trait de caractère pour une pathologie alors qu’il est plutôt question de comprendre que les personnes concernées voient, vivent et ressentent les choses de manière beaucoup plus fine et intense que la majeure partie des gens.

Une personne hypersensible rit et pleure facilement. Dotée d’une très bonne mémoire émotionnelle, son problème réside en sa capacité à ruminer certains événements négatifs qui l’atteignent particulièrement, au point de rester bloquée sur des impressions qu’elle n’arrive pas à assimiler pour normalement passer à autre chose. Ce qui fait d’elle une personne en souffrance.

De la dépression à l’acceptation

Tous les êtres humains possèdent une faculté qui fait toute la différence, c’est le choix. Subjuguée par ses émotions, la personne hypersensible a tendance à se laisser engloutir par le tsunami de ses ressentis exacerbés. Mais l’énergie de l’univers propose autant de problèmes que de solutions. Chacun possède en lui-même les clés de sa délivrance, la première est la motivation : je veux m’en sortir, rire et danser librement, travailler, étudier sans avoir l’esprit embrouillé, rencontrer des gens, partager et aimer sans avoir à souffrir du doute et de l’anxiété que leur proximité engendre au regard de ma sensibilité.

Comment franchir le cap entre un mal-être existentiel et la paix recherchée ? La réponse est tout simplement de chercher à comprendre autrement le sens de ce qui est donné à vivre. Rien n’est jamais figé, la vie c’est du mouvement et ce qui est donné en expérience d’une manière est seulement la première proposition, le choix laisse de l’espace pour découvrir une autre facette de la réalité.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin