Rebelle-Santé N° 150

Prix
3,00 €
Numéro
150

Novembre 2012

Dans ce numéro :

Recettes nature avec la valériane et la saponaire
Société : tous cobayes ?
Cosméto : les soins du siège de bébé
Pharmacie nature : prescription contre la gastro-entérite
Épices : l’asafoetida
Remèdes naturels : l’argent colloïdal
Les aromates pour votre santé et votre beauté
Nutrithérapie : l’algue klamath
Et toutes vos rubriques habituelles…

Format du magazine

Édito

OGM : la vérité.

Le 20 septembre dernier, j’ai eu la chance d’assister à la projection du dernier film de Jean-Paul Jaud* : Tous cobayes ?, un film où il est question de progrès, des progrès dont on ne connaît pas les conséquences à moyen et long termes, mais qui assurent la fortune des quelques multinationales actuellement dominantes : les OGM et le nucléaire.
Dans le précédent numéro, j’ai essayé de faire le point sur l’importance de la mainmise des mêmes sociétés surpuissantes qui menacent actuellement de confisquer les graines à la population et, finalement, de nous réduire en esclavage.
Bien sûr, le film de Jean-Paul Jaud peut faire peur : le chercheur Gilles-Éric Séralini, avec son étude sur les rats gonflés de tumeurs, montre bien la toxicité de ces aliments modernes (les OGM !) affublés de leurs pesticides que l’on veut nous faire ingurgiter... Et l’état de santé des agriculteurs ou des dockers confrontés quotidiennement aux céréales « modernes » fait frémir. Mais si l’on veut garder son optimisme et espérer un avenir serein, il est indispensable de prendre la mesure des réalités. Oui, la planète est menacée par le brevetage du vivant et la mainmise de quelques firmes ; oui, jouer à l’apprenti sorcier peut se révéler dangereux et il convient de ne pas manipuler le vivant sans en mesurer les effets.

Une fois mis à jour les faits indéniables, ne nous laissons pas gagner par la peur paralysante, ne nous recroquevillons pas dans notre coquille, battons-nous pour informer, pour proposer l’alternative, démontrons que l’agro-écologie peut nourrir la planète (les exemples se multiplient partout dans le monde). Résistons, et ne nous laissons pas gaver sans broncher par une information manipulée.
L’étude de Gilles-Éric Séralini a été publiée dans une revue internationale** qui a fait paraître, auparavant, les études de Monsanto (producteur d’OGM) montrant l’innocuité des OGM (les essais ne dépassaient pas trois mois, alors que les effets secondaires apparaissent chez les rats à partir du 4e mois...). Difficile de faire valoir une quelconque partialité. 
Pourtant, dès la publication des résultats de l’étude du Pr Séralini, des voix se sont élevées pour crier au manque de sérieux ou essayer de remettre en cause l’étude, n’hésitant pas à parler d’intérêt financier. Comment y croire ? Quel intérêt auraient des chercheurs indépendants à montrer la toxicité des OGM ? Qu’y gagnent-ils ? Alors que la société Monsanto (dont on sait qu’elle a empêché de sortir au grand jour des études aux résultats alarmants) a tout intérêt à faire croire que les OGM ne font pas de mal, allant jusqu’à parler d’un moyen efficace de faire reculer la famine quand, au contraire, ces graines affament les populations !
On sait aujourd’hui que, là où les OGM se sont installés, les paysans se suicident, ruinés. Et depuis l’étude du Pr Séralini, on voit clairement que ces mêmes OGM sont des aliments potentiellement toxiques.
Souhaitons que cette recherche menée dans le secret pendant deux ans avec les moyens restreints du CRIIGEN*** soit suivie d’autres études plus vastes, mais toujours aussi indépendantes.

Pour les intérêts financiers de quelques multinationales, on est capable d’interdire de simples infusions de plantes apaisantes au nom du principe de précaution, et on cautionne le poison dans nos assiettes... Ouvrons les yeux. Plantons des graines bio, mangeons des aliments bio, soignons-nous le plus naturellement possible et rebellons-nous contre ceux qui voudraient nous faire avaler n’importe quoi !
Pour finir, je vous parle quand même un peu de ce numéro (où Christophe Guyon propose un entretien avec Jean-Paul Jaud) et de sa nouvelle formule. Dès maintenant, les annonces publicitaires et les articles sont séparés... Et j’attends que vous me disiez ce que vous en pensez !
Je vous souhaite un très bel automne.

* à qui nous devons également « Nos enfants nous accuseront » et « Severn », deux films dont nous avons aussi parlé dans Rebelle-Santé.
** Food and Chemical Toxicology
***CRIIGEN : Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GENétique, fondé en 1998 par Gilles-Éric Séralini, Jean-Marie Pelt et Corinne Lepage, qui en fut la présidente jusqu’en 2011 et qui tient elle aussi, un rôle essentiel dans le film de Jean-Paul Jaud.

Sommaire du magazine

Solutions cosméto

Aliments

Recettes de cuisine

Animaux et faune en bref

En bref

Homéopathie

Sélection Produits

Examens

Réflexo, massages...

Pathologies

Nutrithérapie

Remèdes nature

Ingrédients

Botanique

Soins naturels pour les petits

Calendrier des travaux

Épices

Connaître les animaux

Trucs

Connaître les produits

Urgences

Rencontres

Courriers

Pharmacie nature

Jardin bio

Société

Fait-maison

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel