Offrez leur des patits plaisirs… Très "Nature"!

On a souvent le réflexe de faire les rayons animaliers pour leur acheter un jouet ou une friandise, alors que la nature regorge de trésors que chiens, chats, oiseaux et Nac (*), ne demandent qu’à apprécier. En plus, c’est gratuit, écologique et garanti sans aucune transformation industrielle !

LA NATURE EST PLEINE DE TRÉSORS CACHÉS
Mais ce n’est pas une raison pour ramasser tout et n’importe quoi. Pour en tirer tous les bénéfices, sans prendre de risques, suivez toujours ces cinq règles d’or :
Un : ramassez ou cueillez exclusivement les végétaux que vous êtes certain d’avoir reconnu sans la moindre ambiguïté.
Deux : ne prenez jamais rien à proximité d’une usine, d’une route à fort trafic ou d’un champ traité et donc gorgé de pesticides.
Trois : faites vos récoltes de préférence le matin, juste après la rosée et prélevez seulement ce dont vous avez besoin pour le jour même, voire le lendemain (les végétaux pourrissent vite).
Quatre : lavez toujours votre récolte pour débarrasser les végétaux de leurs éventuels polluants et de leurs parasites.
Cinq : séchez soigneusement au papier essuie-tout ou à l’air, sous peine de troubles digestifs.

LES METTRE “AU VERT”, C'EST BON POUR LE MORAL !
Ne mégotez pas sur la taille de la cage de vos N.A.C. et de vos oiseaux afin qu’ils gardent une grande liberté de mouvement, mais aussi parce que cela vous permet d’y rajouter quelques éléments naturels décoratifs comme des branchages, une petite maison en bois ou des galets (tout dépend des animaux).
En outre, ne mettez pas la cage contre un mur en béton, mais si possible à portée de vue de plantes et de fleurs décoratives, qui sentent bon les sous-bois ou les jardins champêtres !

POUR LES MATOUS
Ce sont surtout les chats enfermés entre quatre murs qui ont besoin d’être stimulés avec des jeux plus vrais que nature.
À ramasser d’office : toute plume qui vous tombe sous la main – hors période de grippe aviaire ! – car, attachée et accrochée devant une fenêtre entrebâillée pour bouger au gré du vent, elle fera un jouet très apprécié de la gent féline. Les olives font des objets roulants identifiés qui ont le bon goût de déclencher leur réflexe de prédation. En plus, ça se mange ! D’ailleurs, si vous avez la chance de trouver quelques grosses branches d’olivier, ramassez-les. Un chat raffole littéralement de l’odeur de cet arbre et y planter ses griffes est un pur délice.
Par ailleurs, un chat apprécie de mâchouiller des céréales. Récoltez quelques graines en vous promenant et cultivez-les en pot. Quelques pousses d’avoine, de blé ou d’orge ne devraient pas vous prendre trop de place et peuvent rendre service à votre chat, notamment en période de mue : grâce à leur action vomitive, elles l’aident à éliminer les boules de poils coincées dans son tube digestif. Quant à l’herbe à chat (Nepeta cataria), une plante vivace aromatique, elle contient de la népétalactone qui agit presque comme une drogue sur lui : quand il en consomme (pas plus d’une fois par mois), ses pupilles sont dilatées et il fait son petit fou !

ET POUR LES TOUTOUS
Avec un bout de bois tombé d’un végétal, il pourrait se blesser du fait des épines et des échardes. Ce risque est quasi nul avec du bois flotté (donc lissé), ramassé au bord d’une plage : c’est même un jouet d’autant plus astucieux que lancé dans l’eau, il reste à la surface et est donc facile à repérer par votre ami !
Par ailleurs, certains chiens raffolent des fruits (fraises, pommes, poires, etc.) et il n’y a pas de raison de les en priver, étant donné leur richesse en antioxydants. Mais comme ils risquent des troubles digestifs en cas d’abus, ne les laissez pas accéder librement au verger. Pour ceux qui sont plus joueurs que gourmands, les pommes peuvent servir de balle.
Attention en revanche à ne pas prendre des pommes d’amour, qui peuvent déclencher des troubles digestifs.

(*) N.A.C. : Nouveaux Animaux de Compagnie

À LIRE
Larousse des animaux, avec son CD audio pour écouter plus de 80 cris d’espèces du monde entier, par Jenni Bruce, Kareen McGhee, Luba Vangelova, Richard Vogt (Larousse - 41,90 €).
Pour les plus jeunes, Ma première encyclopédie Larousse des bébés animaux, par Collectif (Larousse - 15,90 €).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de sophrologie
Cuisiner autrement en automne