Ostéoporose

Rubrique

Les biphosphonates sur la sellette

Une récente étude, menée à l’Imperial London College et publiée dans la revue Scientific Reports, montre qu’au lieu de renforcer les os, les traitements à base de biphosphonates les fragilisent. Ils augmentent le risque de microfissures osseuses et, par conséquent, de fractures, notamment spontanées. Les os des personnes prenant des biphosphonates ont également une moindre résistance mécanique. Alors, certes, ces traitements améliorent la densité de l’os, mais si c’est pour le rendre plus friable, ils perdent tout leur intérêt. Et, a priori, les résultats de l’étude concluent à un rapport bénéfices/risques défavorable.

Et Protelos® aux oubliettes

Un autre médicament contre l’ostéoporose, Protelos® (ranélate de strontium), va disparaître des pharmacies, une fois les stocks écoulés, sans doute, puisque les laboratoires Servier visent fin août pour l’arrêt de la commercialisation. Ses effets secondaires dangereux (cutanés et cardio-vasculaires) sont avérés depuis plusieurs années.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 195

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Ma Bible des aliments remèdes
Mon manuel de lithothérapie