Quand vient le temps du bilan... de ce que disent les crampes

Rubrique

Les crampes font partie des douleurs les plus mal supportées tant elles sont intenses et durables. Rappelons qu’il s’agit d’une contraction douloureuse in­tense et involontaire d’un muscle (mollet, orteils, cuisse, plante des pieds…) liée à un raccourcissement brutal des fibres musculaires. On parle de crampes essentielles ou « idiopathiques » lorsque les crampes restent sans explication.

Crampes à répétition

Si un épisode isolé de crampe ne nécessite pas de bilan, des crampes régulières posent la question d’un bilan pour identifier leur cause et y remédier, a fortiori lorsqu’elles surviennent chez une personne sédentaire, âgée ou non, ou malade. Pour autant, signalons que les crampes nocturnes sont fréquentes et surviennent souvent sans cause évidente. On évoque une hyperexcitabilité neuromusculaire.

MÉDICAMENTS

Certains traitements exposent aux crampes :
> Statines (hypercholestérolémie)
> Bêta-bloquants et diurétiques (hypertension)
> Corticoïdes (syndrome inflammatoire)
> Laxatifs (constipation)

Autres causes :
> Maladies neuromusculaires
> Sclérose en plaques
> Grossesse
> Maladie de Parkinson.

Avant un bilan, étirez-vous !

La sédentarité et l’âge avancé exposent naturellement aux crampes du fait d’un manque de souplesse musculaire. Quelques exercices de stretching (étirements) permettent de redonner de la longueur aux muscles et les crampes disparais­sent. C’est assez efficace dans le cas des crampes nocturnes.

Sodium en cause…

C’est une autre cause bien connue des crampes : le manque de sodium (sel), comme on peut l’observer lors des régimes sans sel chez le cardiaque ou au cours des régimes trop restrictifs. Un bilan sanguin permet d’analyser la natrémie  (taux de sodium dans le sang) et donc d’y remédier.

… ou potassium

Un manque de potassium peut s’accompagner également de crampes. Une prise de sang va montrer une hypokaliémie (baisse du potassium sanguin). Une alimentation adaptée permet de rétablir la situation.

Manque de vitamines B

Classiquement, le manque de vitamines B1, B5 et B6 expose aux crampes.

Artères bouchées

L’artérite, autrement dit l’obstruction d’une artère, provoque une baisse du flux sanguin responsable d’un manque d’oxygène. En cause, le diabète, l’hypertension et surtout le tabac. Des crampes dans les mollets, qui peuvent aussi survenir la nuit, se manifestent alors à l’effort après quelques dizaines de mètres de marche. Un écho-
doppler complété par une artériographie permet d’évaluer la sévérité de l’atteinte.

Hygiène de vie

Parfois, c’est l’hygiène de vie qui est en cause. L’abus d’alcool, de thé, de café et de tabac peut être une source de crampes.

Pas de bilan chez le sportif

Soyons clair : les crampes sont habituelles chez les sportifs et ne nécessitent pas de bilan dans la mesure où l’on connaît la cause la plus fréquente, l’excès d’acide lactique qui « inonde » les muscles.

Restent d’autres situations favorisantes : insuffisance d’échauffement ou départ trop rapide, froid, déshydratation, effort prolongé (épuisement des réserves énergétiques), sueurs intenses avec perte de minéraux (sel).

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel