Fait-maison : des savons aux huiles essentielles

Rubrique

Ce mois-ci, je vais vous faire découvrir une de mes activités favorites, j’ai nommé la savonnerie ! Eh oui, vous allez devenir savonnière (ou savonnier...) pour vous concocter des p’tits savons précieux dignes de ce nom !

Bon, aujourd’hui, je vais vous donner une méthode super facile parce qu’il faut déjà commencer par quelque chose de simple, hein ? Et puis, si vous êtes sages, je vous donnerai dans les mois à venir la « vraie » recette du savon pour le fabriquer de A jusqu’à Z, mais là, ce sera un poil plus compliqué, alors j’attendrai que vous soyez un peu plus grands… Et puis, dans la foulée, on va aussi se préparer du shampooing en barre, c’est un savon qui va nous servir autant pour le corps que pour les cheveux ? Elle est pas chouette, Moumoune ?
Bon, comme on a du pain… enfin du savon sur la planche, on commence de suite, ok ? On va appliquer la méthode de refonte de savon, c’est-à-dire qu’on va utiliser du savon déjà prêt qu’on va devoir faire refondre pour y incorporer plein de bonnes et jolies choses pour choyer notre petite peau − qui le vaut bien !

Pour ça, il nous faut :
- Du savon de base
- De l’eau ou un autre liquide (lait, jus, infusions...)
- Des huiles végétales riches et/ou précieuses
- Des beurres végétaux
- Des exfoliants naturels (graines de pavot, flocons d’avoine, fleurs...)
- Des huiles essentielles odorantes et de soins
- Des colorants naturels
- Diverses choses = miel, cire d’abeille...
- Un peu de matériel = râpe fine, spatule, casserole ou bain-marie, divers moules, papier sulfurisé...

RECETTE DE BASE
Il vous faut :
> 350 grammes de savon
> 250 ml de liquide à ajuster selon les liquides plus ou moins gras (lait...)
> 3-4 cuillerées à soupe (CS) d’huile végétale (HV) ou 2 CS d’HV + 1 CS de beurre de karité
> 1 CS de cire d’abeille
> 1 CS de colorant naturel (argile, cacao, ortie...)
> 6 gouttes d’HE
> 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (EPP).

Marche à suivre
- Peser et mesurer tous les ingrédients indispensables à la recette choisie
- Râper le savon avec une râpe très fine et, une fois le savon râpé, le réduire en poudre avec un moulin à café ou un robot ménager adéquat (si on n’ a pas de robot assez puissant, laisser le savon râpé « fondre » doucement toute une nuit dans le liquide choisi)
- Sinon, diluer le savon en poudre dans le liquide choisi (froid, c’est mieux). On peut mélanger les genres : lait + eau, infusion + lait, infusion + eau...
- Faire fondre la cire d’abeille dans les huiles végétales et/ou le beurre de karité
- Incorporer au mélange « savon + liquide »
- Mettre le tout au bain-marie à feu très doux sans cesser de remuer doucement pour éviter la formation de mousse. Il arrive parfois qu’il faille ajuster les dosages de liquide afin d’avoir une texture de savon très homogène, cela dépend beaucoup de ce qu’on utilise, le lait, par exemple, est très gras et donc plus épais !
- Une fois que le mélange est bien homogène, rajouter les ajouts (exfoliant, colorant naturel, extrait de pépins de pamplemousse) et attendre hors du feu que le mélange ait un peu refroidi pour y ajouter les huiles essentielles, puis bien mélanger.
- Mettre en moule et tapoter les moules sur la table afin que le savon se pose bien partout.
- Laisser refroidir et mettre au congélateur pendant 3 h.
- Démouler et laisser sécher sur du papier sulfurisé dans un endroit sec et aéré.
- Une fois les savons durs, vous pouvez en profiter !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène