Ma prescription « nature » pour soigner le psoriasis

mar, 10/09/2013 - 14:30 -- Danièle Festy
Rubrique : 

Car s’il est vrai qu’on n’en guérit pas, on peut très bien le soigner, ce satané boulet !!!

PRÉSENTATION DE LA MALADIE
Le psoriasis est une dermatose chronique et auto-immune, c’est-à-dire auto-entretenue par votre organisme. Lors des poussées inflammatoires apparaissent des plaques rouges, sèches, épaisses, recouvertes de squames blanchâtres, plaques bien délimitées, parfois très congestives, voire constellées de papules ou de pustules, et plus ou moins prurigineuses. Une desquamation abondante en est le signe visible le plus spectaculaire.

Peut-être souffrez-vous d’une surinfection au Candida albicans, de rhumatismes inflammatoires, d’arthrite, de spondylarthrite ou bien encore d’une maladie de Crohn. Des complications organiques ou métaboliques telles que diabète, hypertension, obésité abdominale, hyperlipidémie sont absolument à prévenir ou à traiter pour éviter les risques cardio-vasculaires.

CAUSES DÉCLENCHANTES DES CRISES
- Une infection, un événement stressant, un choc affectif, une nouvelle séparation
- Un médicament
- Le tabac
- Un manque de soleil
- Un manque de vitamine D.

BUT DU TRAITEMENT
Le but, c’est de gérer les crises au mieux et d’espacer les rechutes par des interventions locales et générales.

GESTION DE LA CRISE
Voie cutanée
> Hydratez votre peau au maximum pour soulager les symptômes et calmer les démangeaisons : vaporisez sur les zones atteintes et plusieurs fois par jour une grande quantité d’eau thermale en spray (Avène, La Roche-Posay), tamponnez avec un mouchoir en papier aussitôt après, sans laisser sécher, puis appliquez une bonne couche de masque apaisant Avène.
> Évitez de vous gratter et d’arracher les squames : vous risqueriez d’étendre et d’aggraver les lésions.
> Mélangez dans un flacon de verre coloré les HYDROLATS suivants en quantités égales : - hydrolat de tanaisie (ou matricaire ou camomille) + hydrolat de lavande
- Sortez le flacon du réfrigérateur à chaque usage. Appliquez le mélange sur des cotons ou compresses en quantité non limitée et autant de fois que nécessaire pour calmer irritations, démangeaisons et améliorer le confort cutané ainsi qu’avant chaque soin aromatique.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer