Chimiothérapie, la complémenthérapie à mettre en œuvre

mer, 23/10/2013 - 20:59 -- Didier Le Bail
Rubrique : 

Dans les chimiothérapies classiques, on recourt aux cytotoxiques, dont le rôle est d'entraver au maximum la division cellulaire. Sauf que ces cytotoxiques ont un redoutable défaut : ils ne font pas de différence entre cellules tumorales et cellules saines.

Le véritable empoisonnement que subit l'organisme durant les cycles de chimiothérapie a pour conséquence de déprimer l'immunité.

OBJECTIF N° 1 : LA VITALITÉ
Pour réveiller la force vitale, rien de mieux que l'algue spiruline, à condition de l'employer sous forme d'extrait liquide titré en phycocyanine (1).

OBJECTIF N° 2 : L'IMMUNITÉ
Certains champignons médicinaux recèlent des composés immunostimulants anticancer. Tel est le cas du Coriolus versicolor, également connu sous les noms de Karawataké (Japon) et Yun-zhi (Chine).
> Au même titre que la spiruline, Coriolus versicolor se range donc, lui aussi, dans la catégorie des compléments alimentaires incontournables !
En pratique, prendre 800 à 1200 mg par jour tout au long du traitement, l'idéal étant de commencer le plus tôt possible.

OBJECTIF N° 3 : DÉTOXICATION ET DRAINAGE
Le foie est agressé par la chimiothérapie, et il est donc impératif de recourir à un produit hépato-protecteur, en l'occurrence au desmodium (Desmodium adscendens), une plante originaire d'Afrique popularisée par le Dr Pierre Tubéry. Choisissez de préférence un extrait liquide dont la teneur en principes actifs est garantie.

OBJECTIF N° 4 : LES EFFETS INDÉSIRABLES
Énumérer tous les effets indésirables de la chimiothérapie serait trop long. Les produits déjà mentionnés permettent d'en réduire un certain nombre. Il convient cependant de s'arrêter sur les troubles digestifs et plus particulièrement sur les troubles intestinaux, compte tenu du rôle primordial que joue l'intestin dans l'équilibre de santé. Il y a les troubles visibles, comme les diarrhées, et invisibles, comme l'altération de la muqueuse intestinale et la désorganisation de la flore.

La consultation d'un naturopathe est vivement conseillée afin de personnaliser les soins en fonction de vos caractéristiques propres.

(1) La phycocyanine, un pigment bleu que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans la nature, représente jusqu'à 15 % du poids sec de la spiruline. Entre autres vertus, elle possède celle de stimuler la production de cellules souches au sein de la moelle osseuse, ceci ayant pour conséquence directe de stimuler la synthèse des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer