Les cancers génitaux, ça se soigne ?

Nos animaux ne sont pas épargnés par les cancers qui surviennent à un âge moyen de 8/9 ans. Parmi eux, les tumeurs génitales représentent 7 % des prélèvements réalisés devant une tumeur suspecte…

Si les cancers génitaux ne sont pas les plus fréquents (ce sont les tumeurs de la peau et des tissus mous qui détiennent ce record), c’est en partie dû aux effets protecteurs de la stérilisation. À l’inverse, les animaux non stérilisés encourent un risque maximal…

CANCER DES TESTICULES
Quel est le profil à risque ?
Le chien mâle âgé est à risque, à moins d’avoir été castré, auquel cas le problème est réglé puisqu’il n’a plus de testicule ! Un ou les deux testicules peuvent être touchés. Ce cancer n’est pas très fréquent, raison pour laquelle il n’y a pas de recommandation à castrer les jeunes mâles, exception faite en cas de cryptorchidie. Lorsque c’est le cas, mieux vaut retirer ce testicule avant l’âge de 7 ans, car le risque de cancérisation est loin d’être négligeable.

Sur quoi repose la surveillance ?
Exception faite d’un testicule non descendu, c’est souvent le propriétaire qui s’aperçoit que son chien a un ou les deux testicules qui augmentent de volume. Un avis vétérinaire est indispensable.

En quoi consiste le traitement ?
Au moindre doute, le vétérinaire opère afin de retirer dans leur intégralité le ou les testicules malades. Comme ce cancer métastase rarement, cela suffit le plus souvent à obtenir la guérison.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Dans le bleu
Quelle contraception choisir ?
Bien manger sans cuisiner