La pomme : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

C’est bien connu, « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours ». À condition de bien la choisir, la préparer et l’associer !

Les petits secrets


Les pommes font partie des 10 meilleurs aliments santé du monde, selon la très sérieuse clinique Mayo (USA)*. Plus elles sont rustiques, plus leur chair brunit une fois coupée ou croquée, plus elles renferment d’antioxydants. Choisissez-les de préférence bio (ou de votre jardin !) car les « pommes industrielles » sont hélas (mal)traitées aux pesticides.

* Critères pour entrer dans ce palmarès : renfermer beaucoup de vitamines, fibres, minéraux et autres composés santé + réduire les risques de maladies cardiaques + ne pas faire grossir + être facilement accessible. Les autres champions = amande, myrtille, brocoli, épinard, haricot rouge, germe de blé, patate douce, jus de légumes…

Anti-rhumatismes & protection cardiaque : pomme + cassis


Un cocktail antioxydant et anti-inflammatoire de premier choix pour aider les cellules à combattre les radicaux libres, soulager les douleurs, assouplir les vaisseaux sanguins et réduire le risque d’accident cardiaque. Les minéraux et la quercétine de la pomme, anti-inflammatoire, en font un bon garde du cœur et des articulations. Les proanthocyanidines du cassis sont des antioxydants précieux pour la sphère cardiaque. 


La suggestion du chef :Ma pomme cuite à la gelée de cassis

  • 
Rincez rapidement votre pomme, évidez-la au centre, remplissez le trou de gelée de cassis
  • Enfournez à four chaud (180 °C) pour 30 à 40 minutes.

Vous pouvez remplacer le cassis par la myrtille, ou la cranberry, leurs compositions nutritionnelles sont proches. Ajoutez un peu de gingembre si vous l’aimez, il est extrêmement anti-inflammatoire.

Calculs biliaires : pomme + menthe


En aidant à perdre du poids, à maîtriser sa glycémie et à contrôler son cholestérol, notre chère pomme participe à la prévention des calculs biliaires. Et associe son talent à celui de la menthe, traditionnellement recom­mandée contre ce trouble.

Anti-cancer : pomme + lavande


La pomme offre une panoplie préventive anti-cancer : vitamine C, quercétine, acides ursolique et férulique composent une véritable  gamme de molécules visant à prévenir et à ralentir la croissance des cellules cancéreuses. La variété Red Delicious est la plus riche en quercétine. Petit clin d’œil, la lavande apporte aussi de l’acide ursolique… et son huile essentielle apaisante.

La suggestion du chef :
 Compote facile pomme-lavande

  • Faites fondre à la casserole 4 pommes épluchées et découpées en morceaux, avec un petit verre d’eau et les grains d’une gousse de vanille grattée.
  • Au bout d’une vingtaine de minutes, c’est cuit, ôtez du feu, ajoutez 2 ou 3 fleurs de lavande, couvrez et laissez « infuser » tranquillement en remuant de temps à autre si vous y pensez.
  • Puis mettez au frigo tel quel.
  • Au moment de servir, ôtez les fleurs de lavande (et la gousse si vous l’aviez laissée en morceau).

Si vous trouvez bizarre de man­ger de la lavande (dommage, c’est bon, peuchère !), remplacez-la par du thym… ou des prunes, eux aussi porteurs d’acide ursolique.

Anti cholestérol et protection métabolique : pomme + amande + avoine


La pomme, l’avoine et l’amande partagent le secret des fibres solubles, extrêmement coupe-faim, antidiabète et anti-cholestérol.

Vous pouvez remplacer une partie des pommes par leur équivalent poids en poires, impeccables aussi dans cette recette. Et, pourquoi pas, aromatiser votre crumble avec un peu de poudre de cacao.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Les plantes qui guérissent (Poche)
Chimiofolies