Le langage corporel

Décodez-le !
Rubrique
Pour qui sait les interpréter, vos gestes, vos attitudes, vos mimiques, votre regard en disent long sur vous. Ils révèlent des traits de caractère, trahissent votre état d’esprit, vos émotions… Pour une meilleure communication avec les autres, apprenez à contrôler votre gestuelle et à décoder celle de vos interlocuteurs.

Notre corps parle, souvent à notre insu. C’est ce qu’on appelle communément le langage corporel. Interpréter le langage du corps est très utile, non seulement pour mieux se connaître et améliorer l’image que l’on donne de soi, mais également pour mieux comprendre l’autre. Savoir quels gestes éviter et, au contraire, quelles attitudes adopter, aide à inspirer la confiance, à susciter la sympathie, à faciliter les relations, tant sur le plan privé que professionnel.

LE VISAGE ET LE REGARD
Le visage est la première chose qu’on remarque chez une personne. Le regard, les expressions en disent long sur nos sentiments, nos émotions.
- Vous rougissez. Par ce rouge qui vous enflamme le visage et le cou, votre corps exprime la peur, la timidité ou encore la colère.
- Les sourcils froncés traduisent l’incompréhension.

LE CORPS
La manière dont une personne se tient, comment elle marche, comment elle s’assied, ce qu’elle fait de ses mains…, tous ces petits gestes apparemment anodins sont en réalité des messages inconscients envoyés à l’autre.
- Croiser les bras est un geste de repli, de protection.
- Croiser les mains est une manière de se rassurer, un signe de tension, de nervosité.

LA VOIX
La voix n’est pas anodine, loin s’en faut. Le ton, la sonorité, le débit, l’intensité exprime bien souvent plus que les mots eux-mêmes. On peut tomber sous le charme d’une personne rien qu’en entendant le son de sa voix. Comme une mélodie, la voix peut, à elle seule, induire attrait, fascination ou, au contraire, irritation et rejet. Mais la voix se travaille comme un instrument de musique. Apprendre à la poser, à la maîtriser aide à donner du poids à ses paroles et à améliorer la confiance en soi et l’image qu’on envoie aux autres.
- Une voix faible sera perçue comme révélateur d’un manque d’assurance ou encore une absence de conviction.
- À l’inverse, si vous parlez d’une voix posée et calme, vous donnerez une impression d’assurance et de crédibilité.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?