Une douleur dans le talon après un choc… et si c'était une talonnade ?

Rubrique

Pathologie qui n’a rien à voir avec le football, la talonnade, au sens médical, correspond à une lésion du coussinet graisseux qui entoure le talon à la suite d’un traumatisme.

Terme souvent employé au football et qui consiste à frapper le ballon à l’aide de son talon, la talonnade, au sens médical, ou « talalgie plantaire commune », correspond à une lésion du talon.

DES COUSSINETS GRAISSEUX…

Difficile de parler de talonnade sans aborder l’anatomie du talon. Le talon est constitué essentiellement du calcanéum, un os extrêmement dur qui soutient l’astragale, un autre os situé juste sous le tibia. Le calcanéum soutient donc l’ensemble du poids du corps. Mais, contrairement à une idée reçue, le calcanéum ne repose pas directement sur le sol. La nature a prévu un système d’amortissement des chocs par l’intermédiaire d’une couche de graisse, qu’on appelle « coussinet graisseux », à l’instar des semelles d’amortissement utilisées dans les chaussures de course à pied (Sorbothane, Noène…).

… SENSIBLES AUX IMPACTS

Dans la talonnade, c’est l’impact qui est en cause : soit parce qu’il s’avère intense, soit parce que répété. En cause, la compression soudaine et excessive du coussinet graisseux, écrasé entre le calcanéum et le sol, si douloureuse, voire insupportable, qu’elle rend la marche sur le talon impossible.

PALPATION DOULOUREUSE

Le signe principal de la talonnade est la douleur du talon, à la marche surtout, mais aussi à la palpation douce du coussinet graisseux. Un œdème est possible. Les douleurs durent une à deux semaines en général.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Trucs et astuces de santé
Les secrets d'un jeûne réussi
Les 3 clés de la santé