La beauté de la ménopause

mar, 10/03/2015 - 09:40 -- Hélène Le Héno

La ménopause n’est pas une maladie, mais un évènement naturel, l’évolution normale du cycle de vie féminin. Cette étape clé dans la vie des femmes, synonyme de grands bouleversements hormonaux, entraîne aussi des répercussions sur la peau.

Au fil des années, les niveaux de collagène et de fibrilline diminuent, provoquant l’apparition de ridules et de rides. Mais ce mouvement s’accélère avec la ménopause, période de perturbations durant laquelle les hormones féminines deviennent moins actives.

QUE SE PASSE-T-IL À LA MÉNOPAUSE POUR LA PEAU ?
La chute des taux d'œstrogènes ralentit le renouvellement des différentes cellules qui composent notre peau. Conséquences visibles : notre épiderme perd de sa densité, s’affine, et les rides s’installent plus aisément. Sécheresse, fragilité, irrégularité du teint, éclat en berne, taches brunes… sont aussi quelques-unes des modifications qu’engendrent ces changements hormonaux sur les épidermes matures.

Toutes les peaux ne sont pas égales face à la ménopause. Celles à tendance grasse résistent mieux alors que les plus sèches se marquent davantage. Mais toutes subissent des altérations à plusieurs niveaux :
> Ralentissement du renouvellement des kératinocytes
> Baisse des fibroblastes
> Apparition des taches brunes

LA BEAUTÉ DE L'INTÉRIEUR
Plus que jamais, la nutrition joue son rôle, passée la cinquantaine, pour maintenir la jouvence de la peau. Il faut veiller à manger varié et moins sucré. Une alimentation trop riche en sucres rapides favorise le processus de glycation, une réaction chimique qui se produit lorsque des sucres se lient de manière irréversible à des protéines. Elle contribue à la formation des rides, au dessèchement et au relâchement cutané.

Au menu : antioxydants, acides gras essentiels, lipides, protéines… soit autant de nutriments indispensables pour régénérer et reconstituer les différents tissus de la peau, aider l’épiderme à lutter contre la sécheresse, la perte d’éclat et de densité, et l’accentuation des rides.
Sans oublier les indispensables vitamines et minéraux, apportés par une alimentation variée et/ou des compléments alimentaires.

LES GESTES PRÉVENTIFS
Pour activer la microcirculation cutanée, réduire l’affaissement des tissus et des volumes et redynamiser la production de collagène, la gymnastique faciale ou le massage du visage sont les bienvenus.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer