La clé de la réussite au jardin : les équilibres naturels !

lun, 08/02/2016 - 12:48 -- Angela David
Rubrique : 

Agissez dès février pour organiser, préparer et doper votre jardin !

On le sait, pour produire des légumes sains, supprimer l’utilisation des pesticides ne suffit pas ! La solution est plus globale : elle va de l’organisation du potager à l’entretien, en passant par la préparation du sol ou les choix de plantes ; tout doit être pensé pour installer ou conserver les équilibres naturels du lieu. Voici quelques pistes pour bien démarrer l’année ; toutes s’articulent autour de la prévention.

ORGANISER LE JARDIN, C’EST OBSERVER, REPÉRER, PRÉVOIR ET CHOISIR
=> Observez et repérez les caractéristiques du lieu, quitte à les faire évoluer. Ainsi, rabattre un arbre ou une haie de plusieurs dizaines de centimètres réduit l’ombre portée et le maintien de l’humidité.
=> Prévoyez vos besoins et tenez compte de vos disponibilités pour l’entretien, la récolte et la préparation ou conservation.
=> Choisissez votre stratégie d’achat des fournitures. Il est possible de limiter les achats (engrais, plants, préparations pour protéger les plantes) sous réserve d’avoir de la place et du temps.
=> Choisissez votre stratégie de culture pour protéger les plantes et la fertilité de votre sol.
=> Choisissez vos plantes. Bien sûr, les plantes introduites au jardin doivent être saines et, si possible, bio. Retenez avant tout des espèces adaptées au climat, les plantes indigènes ou acclimatées. Visez la diversité plutôt que la rareté et le spectaculaire.

PRÉPARER LE JARDIN, C’EST TRAVAILLER, FERTILISER, PROTÉGER LE SOL ET LES CULTURES
=> Travaillez le sol en fonction de ses caractéristiques pour qu’il exprime son potentiel.
=> Préparez le sol. Le plus souvent, on supprime le labour ou le bêchage pour limiter la perturbation de la microfaune de la couche superficielle.
=> Amendez le sol : en jardinage biologique, on compte sur l’effet bénéfique des matières organiques enfouies régulièrement, avec éventuellement un complément de chaux.
=> Fertilisez le sol : l’utilisation de compost, d’engrais verts, de fumier, de purin ou décoctions de plantes rend plus disponibles et assimilables les éléments nutritifs apportés car la microfaune du sol sert d’intermédiaire.
=> Pour protéger le sol, deux options : le couvert cultivé (engrais vert, culture abri) ou le paillage.
=> Protégez les cultures. Piégez les nuisibles avec discernement, leur élimination totale vous fera perdre des amis précieux. Éloignez les indésirables : les taupes et les campagnols fuient l’huile d’os répandue dans leur habitat, la tanaisie est répulsive pour de nombreux insectes.

DOPER LE JARDIN, C’EST ACCUEILLIR DES ESPÈCES AUXILIAIRES
=> Accueillez et favorisez la présence d’insectes, mollusques, oiseaux, batraciens, serpents et autres petits animaux, même si cela génère des inconvénients ; le jeu en vaut la chandelle.
=> Accueillez des plantes compagnes, la liste est longue et elle s’allonge ! Tant mieux !
=> Cultivez un massif d’orties, un peu de consoude, de la tanaisie, de la rue officinale (…) pour faire vos purins et décoctions et soigner naturellement vos plantes.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

       

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recettes de santé...

Enregistrer

Enregistrer