Les réponses cosmétiques à l’inflammaging

mer, 02/03/2016 - 12:48 -- Laurence Wittner

L’inflammaging, facteur de vieillissement ? Un des premiers organes du corps humain étant la peau, on se doute que la cosmétique n'a pu que s'intéresser au sujet, et tenter d'y apporter des réponses. Ce qui a donné lieu à la naissance de nouveaux ingrédients, et de nouvelles formules…

Au niveau de la peau, l'hypothèse est aujourd'hui la même que pour l'ensemble de l'organisme : l'inflammation silencieuse (the secret killer – le tueur caché, ou le tueur silencieux – comme disent les Américains) apparaît comme l'une des principales causes d'accélération du vieillissement.
Paraître moins que son âge pourrait être le signe que notre organisme est moins sujet à cette inflammation larvée.

OXYDATION ET INFLAMMATION : LES CLÉS DE L'INFLAMMAGING
Inflammation et oxydation sont deux phénomènes différents, mais ils sont liés et, en quelque sorte, s'entretiennent : beaucoup de radicaux libres (oxydants) sont aussi des médiateurs d'inflammation, et une réaction inflammatoire provoque la libération de radicaux libres.
l faut noter que le terme anti-inflammatoire n'appartient pas au domaine cosmétique, qui n'a le droit, réglementairement parlant, que « d'apaiser ». Mais au fond, les processus d'action ne sont pas si différents, et la cosmétique ne manque pas d'actifs apaisants reconnus, et depuis fort longtemps.

LES RÉPONSES COSMÉTIQUES À L'INFLAMMAGING
Le terme inflammaging a beau être encore peu connu des consommateurs, il n'en est pas moins au centre de l'intérêt de nombreux acteurs de la cosmétique, qui travaillent à trouver des solutions pour combattre ses effets.
On peut ainsi citer :
> l'Épéruline™ PW ;
> le Timecode™ de Seppic ;
> la Novaxyline ;
> le Glycosea ;
> les plantes sacrées d’Amazonie ;
> de nombreuses eaux thermales ;

Tous ces actifs agissent en inhibant dans un premier temps la libération des différents messagers responsables de la réaction inflammatoire silencieuse. Puis ils limitent la dégénérescence cellulaire et renforcent les barrières chimique et physique, le plus souvent à l’aide d'ingrédients complémentaires antioxydants.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 

L’inflammaging

mar, 01/03/2016 - 00:00 -- Hélène Le Héno
ou inflammation chronique liée à l’âge

L’inflammaging est un état inflammatoire chronique lié au vieillissement de l’organisme et favorisant de nombreuses maladies. Une alimentation proche du régime méditerranéen peut aider à le prévenir et à en réduire la durée et l’intensité.

Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer