Mon chat dans mon jardin, pas chez le voisin !

sam, 02/04/2016 - 13:48 -- Nathalie Szapiro

Avec tous les dangers qui guettent le chat en ville, mieux vaut s’assurer qu’il ne sorte pas de son jardin ou de sa terrasse. Mais comme un petit félin ne se dresse pas comme un chien, il va falloir employer la ruse !

L’espérance de vie d’un chat qui sort est divisée par trois, principalement en raison des risques élevés d’être victime d’un accident de la route ou d’une mauvaise rencontre avec un chien agressif ou un chat bien décidé à se battre pour une minette ou pour son territoire. D’autres dangers le guettent encore comme la consommation de produits destinés à tuer des nuisibles. Pour toutes ces raisons, il est beaucoup plus sûr de faire en sorte que votre chat ne s’aventure pas au-delà des limites de votre propriété. Mais comme un chat ne sait pas lire un acte notarié, il va falloir ruser !

FAIRE EN SORTE QU'IL LIMITE LUI-MÊME SON TERRITOIRE
> En quoi consiste la ruse
Un chat ou une chatte non stérilisés vont à priori chercher à avoir un territoire le plus grand possible, quitte à parcourir des kilomètres. En revanche, une fois stérilisés, la majorité d’entre eux se contente du territoire déjà en leur possession. La ruse consiste donc à maintenir votre jeune chat au sein de votre propriété jusqu’à ce qu’il soit stérilisé ! Attention, cela ne fonctionne pas si votre chatte reçoit une simple contraception…

> Comment s’y prendre ?
Le plus simple est de laisser votre chaton à l’intérieur de votre maison en votre absence et de le sortir en laisse et harnais lorsque vous êtes dans votre jardin ou sur votre terrasse. Laissez-le frotter ses joues contre le salon de jardin, vos vases, etc. : c’est sa façon à lui de marquer son territoire. Parfois encore, la présence d’un autre chat adulte que votre dernière recrue suit pas à pas, facilite son repérage du territoire : encore faut-il que ce chat adulte montre l’exemple et ne s’aventure guère au-delà de vos murs !
Enfin, prévoyez sa stérilisation avant qu’il ne devienne pubère (vers quatre ou cinq mois).

CHATS HORS DOMICILE : CE QUE DIT LA LOI
Beaucoup de propriétaires pensent en toute bonne foi qu’un chat peut aller où bon lui semble. C’est faux ! En réalité, un chat est considéré comme étant en divagation s’il est non identifiable et situé à plus de 200 mètres des habitations et/ou à plus de 1000 mètres de son domicile. Or la législation prévoit que les animaux errants soient conduits à la fourrière communale ou intercommunale où ils sont gardés pendant un délai minimum de 8 jours ouvrés. Au-delà, un animal non identifié et non réclamé peut être cédé à une association pour être proposé à l’adoption.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Rebelle-Santé N° 184
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

       

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer