Calculs biliaires : les conseils de Robert Masson

sam, 02/04/2016 - 13:48 -- Rebelle-Santé
Rubrique : 

Je suis âgée de 70 ans et, depuis quelques années, j’ai deux calculs biliaires que je vois grossir à chaque contrôle annuel. Ils atteignent maintenant 14 et 16 mm. Je n’ai jamais fait de crise mais, associés à un foie qui a eu des problèmes à l’adolescence (appelés jaunisse à l’époque), je ressens des difficultés digestives. On me dit de plus en plus souvent qu’il va falloir envisager une intervention mais, compte tenu d’autres soucis il y a quelques années, j’ai déjà subi 10 interventions et n’ai pas du tout envie de me faire opérer. Que puis-je faire pour que ces calculs diminuent en taille (ou faire en sorte qu’ils ne grossissent plus) sans provoquer une crise que je sais très douloureuse ? Je ne fais pas du tout de cure détox, car il me semble que c’est déconseillé. Dernière chose : ayant de l’ostéoporose, je prends du calcium (Minéros) de chez Vit’all +. Puis-je continuer ? Je vous remercie d’avance pour tous les conseils que vous pourrez m’apporter. »

Mme G. du Var

LA RÉPONSE DE ROBERT MASSON

Directeur du CENTRE EUROPÉEN DE NATUROPATHIE APPLIQUÉE
Ex-enseignant en Faculté de Médecine/Département Naturothérapie
Prix international de l’Académie diplomatique de la Paix au Mérite des médecines naturelles

Madame,
Je pense que vous pouvez « vivre en paix » avec vos calculs et même avec le temps, espérer une diminution de leur volume. Je vous conseille ce qui suit :
1. 10 mn avant les 3 repas, dans un verre d’eau tiède, ensemble, prendre : 10 gouttes PISSENLIT + 10 gouttes ORTIE + 10 gouttes ARTICHAUT + 10 gouttes CHARDON-MARIE + 10 gouttes RADIS NOIR (labo Vogel pour tous ces produits). Débuter par 5 gouttes de chaque et augmenter progressivement. 2. Au coucher : vider une ampoule de RADIS NOIR (Superdiet) sur une compresse large, humide et chaude, appliquer sur la région hépatique et placer sur la compresse une bouillotte chaude. Laisser en place 15 à 30 mn.
3. Boire CHAUD, en mangeant, une infusion de menthe, de verveine ou de badiane non sucrée.
4. N’ingérer AUCUN ALIMENT FROID, les crudités seront ingérées à température ambiante EN MILIEU DE REPAS.
5. Réduction globale des lipides (matières grasses) de toute origine.
6. Abstention totale : alcool, protéines lactées, miel, grignotage.
7. Suivre les conseils généraux de l’ouvrage Diététique de l’expérience.
8. Ne pas placer le portable au voisinage de la région hépatique et, de toute façon, utiliser plutôt rarement cet appareil.
9. Au coucher, prendre 6 granules :
FOIE 7 CH
VESICULE BILIAIRE 7 CH
GASTER GALLI 4 CH
10. Je vous déconseille l’usage du CALCIUM quelles que soient sa nature et son origine, par contre il est bon de faciliter l’assimilation et la répartition du calcium alimentaire dans l’organisme, pour cela prendre de la VITAMINE D3 (Vit’all +), un comprimé au milieu du petit déjeuner les mardis, jeudis et samedis.
Sous cette forme, la vitamine D3 est bien tolérée, mais d’autres sources excellentes existent aussi, j’ai simplement l’habitude de conseiller Vit’all +.
11. Éviter (sauf nécessité) les médicaments et tout particulièrement ceux contenant du PARACÉTAMOL.

Paru dans le : 
Rebelle-Santé N° 184

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

       

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer