Enregistrer

Enregistrer

Maturité et silhouette

sam, 02/04/2016 - 13:48 -- Hélène Le Héno

Passée la quarantaine, le corps change de manière plus ou moins visible. Notre allure se modifie petit à petit, affichant moins de fermeté, un épaississement de l’abdomen, une baisse de la masse musculaire...

EN CAUSE : PRINCIPALEMENT LES HORMONES, LA SÉDENTARITÉ ET L'HYGIÈNE DE VIE
Si nous ne pouvons agir que sur certains paramètres, que faire pour ralentir les effets du temps sur la silhouette ?
Il n’y a pas que la variation de poids qui soit pointée du doigt l’âge venant. D’autant qu’elle ne nous concerne pas tous de façon identique : certains en prennent… un peu, modérément et parfois beaucoup trop, d’autres en perdent légèrement, quand d’autres encore, même s’ils sont peu nombreux, stabilisent leur poids de forme durant toute leur vie d’adulte.
Il y a aussi le physique qui évolue avec la maturité : la silhouette est moins tonique et moins svelte, le ventre et les hanches s’alourdissent, les cuisses, les mollets et les bras se couvrent parfois des signes disgracieux de la cellulite…

QU'EST-CE QUE LA CELLULITE ?
La cellulite est un phénomène essentiellement féminin qui toucherait en France plus de 9 femmes sur 10. Si elle est parfois d’origine génétique, son apparition peut survenir dès l’adolescence et s’accélérer après les grossesses, à la ménopause, avec un manque d’exercice, une alimentation déséquilibrée, une mauvaise circulation veineuse, le stress...
Elle est visible sur des zones précises (ventre, fesses, cuisses, jambes et aussi mollets et bras) et est liée à un surplus de cellules graisseuses qui viennent compacter les fibres du corps et bloquer une bonne circulation des tissus et de l’eau. La peau est alors comprimée et affiche un aspect irrégulier appelé « peau d’orange » ou « capitons ».

S’il faut accepter ces changements pas toujours très esthétiques qui sont souvent le miroir de nos excès et de nos choix de vie, on peut aussi les prévenir et les modérer en partie. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour les expliquer : l’identité génétique (et malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux face au vieillissement), les perturbations hormonales (comme l’étape cruciale de la ménopause chez la femme), le mode de vie, les maladies, une digestion difficile, une alimentation déséquilibrée, une mauvaise circulation sanguine, le stress…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer