La graine de chia : les 4 meilleures associations santé

Rubrique

Oh la sympathique petite graine première de la classe en nutrition et en alchimie culinaire ! Mais comment la préparer et l’associer ?

LES PETITS SECRETS
Blanches ou noires, peu de différences, prenez celles que vous croiserez. Sèches, on dirait des graines de pavot ; humides, du tapioca. Pas besoin de cuisson, il suffit de les laisser tremper 30 mn (à plusieurs heures) dans du liquide, et le miracle se produit : on obtient une préparation dense, nourrissante, avec des petits «grains» gonflés de «gel», le mucilage.

RÉGULATEUR DU TRANSIT INTESTINAL : CHIA + PRUNEAU
Contrairement aux graines de lin, inutile de moudre celles de chia, nos enzymes attaquent facilement leur enveloppe. L’intestin profite alors pleinement de sa cargaison de fibres solubles et insolubles.

La suggestion du chef : smoothie pruneau & chia
> Dans le bol du mixeur, versez 1 c. à soupe de graines de chia et 1 verre de lait d’amande.
> Laissez reposer au moins 30 mn.
> Puis ajoutez 1 demi-banane sortie du congélateur, 2 pruneaux sans noyau et 1 glaçon.
> Mixez jusqu’à obtenir une consistance lisse (les graines restent apparentes).
Pour lutter contre la diarrhée, remplacez les pruneaux par des myrtilles (fraîches ou surgelées).

PROTECTION CARDIAQUE : CHIA +AVOCAT
Anticholestérol, anti-inflammatoires, antihypertension, les graines de chia fournissent aussi une sacrée dose d’oméga 3 : 5 g couvrent quasi la moitié de nos besoins !
Bonne nouvelle pour tous ceux qui ne mangent pas de poisson.

La suggestion du chef : salade chia grand cœur
> Dans une grande assiette creuse, répartissez joliment une poignée de mâche, 1 avocat coupé en tranches, 1 demi-pomme, 1 clémentine, quelques noix. Saupoudrez de graines de chia.
> Assaisonnez d’un trait d’huile d’olive, jus de citron, sel, poivre.
> Dégustez immédiatement (sans attendre que les graines gonflent).
Faites germer vos graines de chia quelques jours pour les utiliser dans les salades, les soupes, les sandwiches... Employez une coupelle à germination, comme avec toutes les graines à mucilage (cresson, lin, moutarde…), sinon c’est la galère !

ANTIDIABÈTE ET COUPE-FAIM : CHIA +BROCOLI
Mine de fibres solubles et de protéines, son index glycémique bas et son profil général rendent le chia très attractif en cas de diabète, pré-diabète, fringales, surpoids.

La suggestion du chef : gratin de brocochia
> Faites cuire vos fleurettes de brocoli (frais ou surgelés) 15 mn à la vapeur.
> Pendant ce temps, préchauffez le four à 200 °C, et dans un bol, mélangez 1 c. à café de graines de chia, 10 cl de crème de soja et une pincée de curcuma, sel, poivre.
> Étalez les choux égouttés dans un plat à gratin, recouvrez de la crème au chia, puis d’une couche de comté râpé.
> Enfournez pour 10/15 mn.
Ça marche avec un gratin de pommes de terre, de carottes, de tous les légumes ! Et si vous ajoutiez un peu de noix de muscade dans la crème ?

DIGESTION FACILE : CHIA +KIWI
Les graines de chia ne contiennent ni gluten ni fodmaps. Une caresse pour le tube digestif !

La suggestion du chef : petit déj chiakiwi
> La veille au soir, mettez 1 c. à soupe de graines de chia dans le fond d’un mug, et remplissez de lait de coco jusqu’aux  ¾.
> Ajoutez 1 c. à café de sirop d’érable, mélangez bien. Placez au frigo.
> Le lendemain matin, épluchez un kiwi et taillez-le en petits cubes, que vous répartissez sur le pudding. Bonjour ! Bon ap. !
Vous pouvez aussi mixer la chair de kiwi pour obtenir un coulis. Ou remplacer ce fruit par tout autre.

Enregistrer

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Mon cahier de réflexologie plantaire
Les aliments qui guérissent (Poche)
Ma bible de la phytothérapie