Le kapokier à fleurs blanches

J'ai descendu dans mon jardin…
Rubrique

... au pied de notre Arbre Sacré qui puise par ses racines dans les Neuf Profondeurs des Mondes Inférieurs, traverse notre Monde Intermédiaire pour finalement s’élever au-dessus de la canopée et soutenir de ses branches les Treize Paradis du Monde Supérieur.

Prince Maya-Quiché, je me Dois d’Écouter les conseils des Entités surnaturelles et aujourd’hui, j’ai grand besoin d’entrer en contact avec les Dieux. Je m’incline au pied de l’Arbre de Connaissance et par mes prières, espère une réponse. Mais je n’entends rien. Pressé, taraudé par les événements, devant cette invasion d’hommes guerriers venus de terres étrangères, j’ai négligé l’état d’âme indispensable à toute invocation. Je dois oublier... un instant... prendre le temps... me réfugier entre les bras de l’Arbre de Vie, me fondre en son espace, pour qu’enfin, les Voix me parlent. Je m’offre à Toi, Yaxche... Yakch’e, l’Axe du monde... le kapokier à fleurs blanches.

  • Nom commun : arbre à kapok, bois coton, faux cotonnier, arbre à ouate, arbre aux amoureux, fromager.
  • Genre et espèce : Ceiba pentandra ou Eriodendron anfractuosum.
  • Famille : MALVACEAE : arbres, arbrisseaux, herbes à feuilles alternes – fleurs à 5 sépales et 5 pétales – fruit : capsules contenant des poils.
  • Origine : Amérique du Sud et Centrale.
  • Hauteur : 40 à 70 m.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Chimiofolies
Ordre et désordres
Mon cahier de beauté naturelle