Dormir, s'endormir, se rendormir

La Sophrologie en pratique

Personne n'y échappe : à un moment où un autre on ne peut pas dormir, pas s'endormir, pas se rendormir. Pas plus les sophrologues que les autres !

Souvent c'est à cause de préoccupations qui accaparent nos pensées. Soucis du quotidien, d'organisation, de travail, d'argent, de dispute, ou tout autre tourment. La tête se retrouve donc farcie de sentences, souvent de spéculations, qui ne sont jamais, strictement jamais, positives ou encourageantes. Quand elles le sont, on ne se plaint pas de ne pas arriver à dormir... Qui s'est déjà lamenté de ne pas arriver à s'endormir après avoir gagné le gros lot à l'Euro Millions ? Non, ceux qui nous consultent sont assaillis de pensées grises ou noires, jamais roses ou jaunes.

SE PRÉPARER AU SOMMEIL
> Si vous avez des difficultés à vous endormir, avant l'heure du coucher évitez les activités énervantes, les films d'horreur, les « il faut qu'on parle » avec conjoint-e ou enfants. Ne regardez pas la télévision au lit. Au contraire, un jeu calme, un livre reposant, des câlins seront de la plus grande utilité pour un endormissement optimal.
> Évitez de manger lourd, alcoolisé, café, thé ou cacao, au moins trois heures avant l'heure du coucher. Outre le problème d'endormissement, comme le premier cycle est le plus réparateur, il ne faut pas le parasiter avec des problèmes de digestion.
> Faites attention aux signes que vous envoie votre corps : coup de barre, baisse de concentration, bâillements, ce sont vos hormones qui vous parlent et vous invitent à aller dormir. Si vous ne le faites pas, le train du sommeil suivant passera environ une heure et demie plus tard. Entre les deux il ne servira à rien de vous coucher, autant continuer les activités que vous faites.
> Si vous n'avez pas de problème de vessie, vous pouvez déguster une tisane calmante.

LAISSER LES PENSÉES PARASITES S'ÉLOIGNER SEULES
Lorsque les pensées parasites et accaparantes pointent le bout de leur nez, ayez les bons réflexes.
Première loi : ne pas tenter de repousser ces pensées, ça ne marche jamais. Imaginez-vous sur un bateau tentant de ramer à contre-courant. Qui croyez-vous qui gagnera, vous ou le courant ?
> Laissez passer les pensées, elles arrivent par un côté, laissez-les cheminer et vous quitter de l'autre. Ne faites aucun effort pour les repousser, ignorez-les.
> Ensuite, pratiquez la respiration carrée, simple, mais incroyablement efficace, qui permet de s'endormir de manière rapide et douce.

JE DORMIRAI MIEUX DEMAIN
Pour une fois, le bon sens populaire a raison : si vous ne dormez pas bien une fois, il faut vous rattraper au plus vite. En effet, le corps n'a aucun autre moyen que le sommeil pour remplacer... le sommeil. Votre compte est débiteur de sommeil sitôt qu'il en manque et la monnaie sommeil n'est pas interchangeable.

En attendant, respirez fortement et soufflez en une seule fois tout ce qui vous énerve.
Puis reprenez une respiration naturelle, douce et reposante :)

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Recettes gourmandes anti-cancer
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Devenir acteur de sa guérison