Le chardon bénit

En cas de grippe, de rhumatismes et de troubles digestifs
Rubrique

Le chardon bénit (Cnicus benedictus) mériterait bien de revenir un peu sur le devant de la scène, car il peut souvent se rendre très utile.

Facile à reconnaître
Le chardon bénit est une plante qui se reconnaît à ses feuilles épineuses aux nervures blanches et saillantes et à sa tige recouverte d'un duvet.

Des indications traditionnelles et/ou scientifiquement prouvées
Ses propriétés seraient dues surtout à ses principes amers, en particulier la cnicine, qui augmente la sécrétion de sucs gastriques. Par ailleurs, on reconnaît au chardon bénit des propriétés expectorantes très utiles pour soigner l'encombrement des voies respiratoires dû au rhume ou à la grippe. Ses vertus fébrifuges ou encore pour éliminer les toxines comme l'acide urique ont été mises à profit par de nombreux médecins des siècles passés.

En pratique
Il existe des préparations sous forme de gélules de plante, destinées à faciliter la digestion, mais vous pouvez aussi tout à fait vous préparer votre tisane :
> Faites infuser deux cuillerées à soupe de plante sèche dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 minutes, prenez-en trois tasses par jour, de préférence une demi-heure avant les repas.
> On prépare aussi le chardon bénit sous forme de vin, pour en atténuer l'amertume. Évidemment, la recette est réservée aux adultes. Généralement, il était conseillé aux convalescents.
> Une autre méthode consiste à utiliser la plante en macération : mettez 5 g de plante sèche dans une tasse d'eau et laissez macérer puis filtrez. Faites chauffer et ajoutez un peu de miel pour atténuer l'amertume. Une autre méthode consiste à utiliser la plante en macération : mettez 5 g de plante sèche dans une tasse d’eau et laissez macérer puis filtrez. Faites chauffer et ajoutez un peu de miel pour atténuer l’amertume.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?