Gastro-entérite

Les meilleurs remèdes homéopathiques
Rubrique

Retrouvez la paix du ventre en quelques heures grâce à l’homéopathie. Quelques granules et le tour est joué !

AÏE, UNE « GASTRO » !
Principal coupable, le rotavirus, qui prend un malin plaisir à mettre sens dessus dessous les systèmes digestifs de millions de personnes. Même si le pic de « grippe intestinale », infection digestive qui n’a rien à voir avec la grippe, se situe traditionnellement durant les 2 premières semaines de janvier. À cette époque, bien spéciale, la gastro-entérite est alors bactérienne, liée à une intoxication alimentaire suite à la consommation de restes de repas de fête qui ont trop patienté dans le frigo : sauces, mayonnaise, bûche à la crème… Autrement dit, de salmonellose (les bactéries salmonelles adorent se développer dans les plats gras/ avec oeuf/avec crème). Dans un cas comme dans l’autre, les symptômes sont les mêmes : nausées, diarrhées et vomissements ; éventuellement maux de tête, fièvre, fatigue et courbatures, qui évoquent la « vraie » grippe. A priori sans risque dans nos contrées, sauf pour les personnes fragiles, la gastroentérite n’en est pas moins très pénible. Sauf mention particulière, prenez le remède indiqué à raison de 3 granules toutes les demi-heures, jusqu’à amélioration (souvent une demi-journée, maximum une journée). Espacez les prises à 3 granules matin, midi et soir lorsque ça va mieux, puis arrêtez totalement dès que vous êtes remis.

Pensez à vous réhydrater très régulièrement car chaque passage aux WC fait éliminer beaucoup d’eau. De fait, la déshydratation constitue le danger n° 1 de la gastro-entérite, et ce d’autant plus si la fièvre vous fait transpirer. Par ailleurs, soyez obsessionnel avec l’hygiène, autant en prévention que si vous êtes malade : lavez-vous les mains très régulièrement, et évitez les restes ainsi que tout aliment douteux, surtout au-delà de 24 h. N’ayez aucun regret : jetez. Dernier conseil : consultez si les symptômes ne s’apaisent pas très vite, et/ou n’ont pas disparu au bout de 3 à 4 jours grand maximum. Peut-être vos diarrhées sont elles dues par exemple à la prise d’un médicament (antibiotique, sulfamides ou autres). Une consultation chez le médecin homéopathe est indispensable pour un diagnostic précis et un traitement sur mesure.

POUR TOUS :
> Le remède biothérapique des gastro-entérites est Paratyphoïdinum B en 9 CH.
Le remède doit être affiné selon votre situation personnelle, dominante « mal-être digestif », « diarrhées et mal être », ou « vomissements ».

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Produits chimiques : l'overdose
Trucs et astuces de santé
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet