Soutien-gorge ou non ?

Rubrique

Pour être en belle santé, il faut parfois se rebeller dites-vous ? Eh bien, je me rebelle à la lecture de l'article d'Hélène Bernet "La mode et l'énergie vitale" paru dans le n° 149 d'octobre 2012. Comment peut-elle écrire avec autant d'assurance "Le meilleur modèle ? Plutôt cache-gorge que soutiens-gorge. Non soutenue la poitrine se renforce" ? Comment éviter les douleurs cervicales lorsque les seins ne sont pas tenus alors que l'on a un petit dos et une poitrine lourde ? Dotée d'un 85 E, c'est justement parce que j'ai toujours pris soin de porter des soutien-gorge de bonne qualité avec armatures, qu'actuellement âgée de 60 ans, mes seins ne sont pas déformés. Quant à la citation de Michel Dogna "Vivez seins nus, ça tiendra mieux", je trouve ce monsieur bien sûr de lui lorsqu'il parle d'un sujet qu'il ne peut connaître... ! J'ose espérer que les lecteurs sauront prendre du recul face à cet article sans nuance. »

Mme J. de Paris

Bon, évidemment, on est tous et toutes différents ! Et l'article d'Hélène Bernet insistait simplement sur l'influence que peuvent avoir certains vêtements sur la circulation d'énergie à travers le corps. Quand on a une très forte poitrine, il est sans doute essentiel de la soutenir ! Quant à la citation de Michel Dogna, elle lui appartient, et je reconnais qu'il n'est sans doute pas le mieux placé pour donner son avis...
S.L.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 150

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour mieux voir sans lunettes
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Les 3 clés de la santé
Ma bible de la phytothérapie