Plus de chocolat, moins d’AVC

Rubrique

Une récente étude suédoise menée auprès d’une population masculine (plus de 37 000 hommes) pendant 10 ans a montré qu’une consommation régulière élevée (7,5 g par jour au moins) de chocolat était associée à un risque de maladies cardio-vasculaires et d’AVC bien moindre : 37 % pour les maladies cardio-vasculaires, 29 % pour les AVC (source : Neurology). Pour ceux qui culpabilisent, voici une belle excuse pour succomber au principe de plaisir...

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 150

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon manuel de sorcière
Ma Bible des aliments remèdes
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Mon cahier de Lithothérapie locale