La boswellie en cas d’hygroma

Rubrique

Au printemps dernier, suite à un coup sur le coude gauche, j’ai eu un épanchement avec inflammation, qui s’est avéré être un hygroma. J’ai lu votre dossier sur ce sujet (BS n° 95). Malheureusement, les remèdes proposés et poursuivis pendant un bon moment (compresses d’alcool, argile, feuilles de choux) ont été sans effet, sauf pour la ponction effectuée par mon médecin (avec réticence à cause du risque d’infection), qui n’a réduit que momentanément cet épanchement (…). J’ai alors pris de la boswellia serrata en gélules pendant un mois, un mois et demi. J’ai constaté que mon hygroma se résorbait progressivement pour revenir quasi normal à la fin du traitement. »

Truc transmis par André D. de la Marne

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 152

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour mieux voir sans lunettes
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Les 3 clés de la santé
Ma bible de la phytothérapie