Maladie de Crohn

Rubrique

Mon fils de 53 ans a une maladie auto-immune rare : la maladie de Crohn. Connaîtriez-vous des remèdes pour le soulager ? Pas pour guérir, puisque cette maladie ne se guérit pas. Merci à tous ceux qui pourraient lui venir en aide. »

Mme M. de Dordogne

LA RÉPONSE DE ROBERT MASSON

Directeur du CENTRE EUROPÉEN DE NATUROPATHIE APPLIQUÉE
Ex-enseignant en Faculté de Médecine/Département Naturothérapie
Prix international de l’Académie diplomatique de la Paix au Mérite des médecines naturelles

Madame,
Une maladie ne se guérit pas tant que les causes perdurent. Si les causes sont identifiées et supprimables, la maladie guérit ou s’améliore considérablement. Malheureusement, l’identification des causes n’est pas du domaine des examens sophistiqués, mais dans l’observation du mode de vie en général et alimentaire en particulier.

Dans la maladie de Crohn, l’inflammation et l’altération de la muqueuse sont dues aux causes suivantes :
- grignotage
- aliments préparés pour plusieurs repas à l’avance
- conserves en boîte métallique
- protéines lactées (lait, fromages, yaourts)
- ingestion de miel aux repas
- usage du soja (lait de soja, tofu, « yaourts au soja »)
- alimentation riche en gluten
- aliments surindigestes (pizzas, mueslis, etc.).

Je vous suggère ce qui suit :
1. Alimentation très précise
- Matin :
> deux belles bananes bio écrasées en purée + éventuellement quelques oléagineux (une variété à la fois)
OU
> bouillie de flocons d’avoine cuite 10 minutes à feu doux... Vous pourrez y incorporer 1 à 2 cuillerées à café de purée d’amandes.
- Midi et soir :
> Pommes de terre ou riz ou sarrasin ou millet ou quinoa avec un peu de légumes cuits + poisson ou viande de qualité ou œufs (si tolérance) + milieu du repas : 1/3 de verre de jus de légumes fraîchement pressés (fenouil ou carotte ou salade ou céleri...)
+ un petit dessert : soit 1 à 2 carrés de chocolat noir ou sablés sans gluten ou un peu de compote de pomme ou poire ou pêche très cuite
+ eau de mont Roucous, ou mieux : infusion chaude non sucrée, bue au cours du repas.
- 17 H 30 :
> un demi-verre de jus de légumes crus fraîchement pressés, bu à petites gorgées et « chambré ».
2. Au coucher : mettre 1 c. à café d’argile VERTE (Argiletz) dans un verre d’eau de Mont Roucous et bien mélanger. Laisser reposer toute la nuit.
Au réveil, bien mélanger l’argile à l’eau et boire le tout par petites gorgées.
3. Dix minutes avant les repas dans de l’eau Mont Roucous : 1 goutte par kilo/corporel (50 gouttes pour une personne de 50 kilos) de SALICAIRINE (en pharmacie).
4. Si nécessaire : l’argile pourra aussi être ingérée midi et soir.
5. Vérifier si l’altération de l’iléon ne serait pas due à un médicament utilisé pour une pathologie X ou Y.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Plantes sauvages médicinales
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas
Trucs et astuces de santé
Plantes Sauvages Comestibles